Luka Van den Keybus a pris la 16e place et Noah Kuavita la 20e en finale du concours général des championnats du monde de gymnastique, vendredi à Kitakyushu au Japon. C'est la première fois de l'histoire que la Belgique pouvait compter deux représentants à ce niveau, parmi les 24 finalistes du "all round".
Le titre mondial est revenu au Chinois Zhang Boheng (87.981), 21 ans, qui a battu le champion olympique, le Japonais Daiki Hashimoto (87.964) pour une différence de 2/1000e à l'issue des six agrès. L'Ukrainien Illia Kovtun (84.899), 3e, complète le podium.

Luka Van den Keybus (Gymteam Sint-Niklaas), 24 ans, a totalisé 81.265 points à l'issue des six rotations, soit 13.666 (16e) au sol, 12.933 (16e) au cheval d'arçons, 12.833 (17) aux anneaux, 14.533 (6) au saut, 13.500 (16e) aux barres parallèles et 13.800 (10e) à la barre fixe.

Noah Kuavita (Silok Deurne), 22 ans, a totalisé 79.598 points, soit 13.600 (17e) au sol, 12.900 (17) au cheval d'arçons, 12.366 (23e) aux anneaux, 13.300 au saut (24e) où il a chuté à sa sortie, 13.166 (21e) aux barres horizontales et a réussi une brillante prestation à la barre fixe 14.266 (5e)

Aligné uniquement sur la barre fixe et le cheval d'arçons, Maxime Gentges n'avait pas réussi jeudi à se hisser en finale sur les deux agrès. Le Malmédien, qui devait finir dans le top 8 pour atteindre la finale, a terminé 14e à la barre fixe (13.900 points) et 42e au cheval d'arçons (13.033 points).

Seuls trois représentants côté masculin composaient la délégation belge au Japon.