Les matchs de légende : partage fou entre Leeds United et la Lazio de Rome

En mars 2001, le duel entre Leeds United et la Lazio de Rome n’est pas le plus attendu en Ligue des champions mais il va pourtant régaler les spectateurs du genre. Six buts et un scénario renversant ! 

A l’époque, la Ligue des champions n’a pas encore le format qu'on lui connait actuellement. Elle se compose de deux phases de groupes avant des quarts de finales, demi-finales et la finale. Leeds United et la Lazio de Rome s’affrontent le 14 mars 2001 dans le cadre du dernier match de la deuxième phase de groupe. Et les enjeux sont bien différents. 

Leeds, qui a notamment éliminé Barcelone lors de la première phase, est déjà qualifié pour les quarts de finale à l’inverse de la Lazio qui n’a plus rien à espérer dans la compétition. Les Anglais sont véritablement la révélation de l’épreuve, à tel point qu’ils commencent à faire peur aux plus grands clubs européens. 

Première mi-temps folle

Pour ce match, David O’Leary, entraineur de Leeds, a décidé de faire souffler ses cadres comme Rio Ferdinand, Robbie Keane ou encore Olivier Dacourt. Après 20 minutes, Pavel Nedved, sur les tablettes de Manchester United à l’époque, envoie un ballon parfait vers Fabrizio Ravanelli qui ouvre le score de la tête pour les Italiens. 

Un but qui ne décourage pas les joueurs locaux qui répondent sept minutes plus tard via Bowyer d’une frappe croisée terminant dans la lucarne de Luca Marchegiani. La joie est de courte durée car dans la minute, Ravanelli s’écroule dans le rectangle anglais après une intervention de Dominic Matteo. Sinisa Mihajlovic remet la Lazio aux commandes. Mais à trois minutes de la pause Wilcox égalise pour Leeds. 2-2 à la pause ! 

Fin de match à suspense

Après une première période folle, le tempo se calme un peu après la pause même si à la 62e minute, Viduka trouve une faille sur un coup franc de Ian Harte pour marquer d'une tête bien placée. Leeds reprend l’avantage et Robinson, son portier, fait le job derrière notamment sur un coup franc de Mihajlovic. 

La chance le soutient également à trois minutes du terme lorsque l’essai du remplaçant Marcelo Salas touche le montant avant d’atterrir dans ses gants. Mais dans le temps additionnel, il doit finalement s’incliner sur un coup franc de Mihajlovic qui fait 3-3 au terme d’un match fou. Les spectateurs neutres sont aux anges ! 

Leeds, l’invité surprise

Leeds terminera finalement à la deuxième place du groupe derrière le Real Madrid mais devant Anderlecht, qui domine notamment le Real 2-0, et la Lazio. En quart de finale, les Anglais affrontent le Deportivo la Corogne. Ils se font peur car après avoir remporté l’aller 3-0, ils s’inclinent 2-0 en Espagne.

En demi-finale, de nouveaux espagnols se dressent face Robbie Keane et sa bande : ceux de Valence. Mais après un partage nul et vierge à l’aller, Leeds chute lourdement 3-0 face aux futures finalistes qui seront battus par le Bayern Munich aux tirs au but en finale. 

Fan de notre série ? Retrouvez
le Werder qui arrache une victoire folle contre la Juventus

UEFA Champions League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top