James Bond et le champagne, une grande histoire d'amour

Que ce soit dans les livres ou les films, James Bond est souvent représenté avec un verre à la main. Quand il ne tient pas un pistolet ou un couteau, on le voit régulièrement apprécier un cognac, un martini, ou encore du champagne. Proximus Pickx s'est intéressé à ses gouts de luxe, notamment au champagne.

Tout le monde sait que James Bond préfère son martini: "Shaken (secoué), not stirred (pas à la cuillère)". Mais si vous prêtez attention au contenu du verre de l'espion au cinéma, vous saurez qu'il a également une forte préférence pour une autre boisson alcoolisée. Depuis les tout premiers livres de Ian Fleming, James Bond boit des cocktails ainsi que beaucoup de champagne. La boisson de luxe l'a suivi les films. Et comme le nom de Bond est inextricablement lié à un certain nombre de marques qui soutiennent financièrement la franchise (Aston Martin, Land Rover), certaines marques de champagnes ont également surfé sur le succès de l'agent secret.

Le tout premier champagne que James Bond a bu dans les livres de Fleming était un Taittinger. Dans les années 60 et 70, Dom Pérignon est devenu le champagne de prédilection de 007. Dans huit films consécutifs, une bouteille de la maison de champagne millésimée était affichée à l'écran. Dans 'L'espion qui m'aimait' (1977), la bouteille était même utilisée comme une arme. Dans ce film, il a même complimenté son rival, Stromberg, sur son choix de champagne. "Un homme qui boit du Dom Pérignon 52' ne peut pas être mauvais de part en part", suggère Bond.

Pénurie de champagne

À partir de 'Moonraker' (1979), James Bond, incarné par Roger Moore, opte pour Bollinger, une petite maison de champagne qui a entamé une longue relation avec la puissante société de production de la saga: EON Productions. Aujourd'hui, plus de 40 ans plus tard, Bollinger et Bond font toujours la paire. L'espion boit le champagne pour se détendre, il appelle ça son havre de paix. Une opération juteuse pour la marque.

Bollinger voit ses chiffres de vente augmenter de 20 % en moyenne après la sortie de chaque film. A chaque fois, la marque organise une prestigieuse réception. Dans le cas du dernier film de Bond, 'Mourir peut attendre', il y a en a même eu deux. Lorsque la sortie du film a été annoncée en 2020, Bollinger a organisé une fête de gala extravagante, mais le film a finalement été reporté. Maintenant que le film est sorti dans les salles, une seconde fête a eu lieu. Selon Bollinger, ils diminuèrent leurs ventes pour approvisionner la fête, car durant la crise sanitaire, tant de gens ont découvert leur amour pour le champagne qu'ils ont été en rupture de stock. On peut donc dire que Bond apprécie son champagne, mais que Bollinger apprécie aussi Bond.

Ces jours-ci, on peut dire que James Bond s'est calmé avec l'alcool. Dans ses premiers livres, l'espion buvait souvent plusieurs shots de vodka, des tonnes de cognac et des bouteilles de champagne. Heureusement, sa consommation d'alcool est maintenant plus modérée. Le personnage, incarné par Daniel Craig, apparaît dans des publicités pour de la bière sans alcool. Pratique, pour prendre le volant de son Aston Martin !

Après cette mise en bouche, on vous propose de visionner votre James Bond favori avec une coupe de champagne à la main ! Les films de la saga James Bond sont disponibles dans le catalogue Proximus VOD. Vers le catalogue Proximus VOD ? Appuyez sur le bouton « On demand » ou « Shop » de votre télécommande ou accédez directement au catalogue Proximus VOD ici !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top