Après un début de championnat compliqué et deux défaites d'entrée, le Royal Excelsior Virton a trouvé le bon rythme. Et pourtant, personne n'aurait misé un centime sur les chances des Gaumais avant le début de saison...
Battu successivement par le KVC Westerlo (qui allait se révéler comme le patron de cette D1B), puis par le Lierse K, le RE Virton avait commencé le championnat de D1B en mode mineur.

Rien d'étonnant à cela car nombreux étaient ceux qui voyaient le Royal Excelsior Virton comme un oiseau pour le chat dans cette D1B. Le club Gaumais, invité de dernière minute en Pro League, avait reçu le feu vert pour sa licence assez tardivement et avait du composer son groupe et son staff à la hâte, une trentaine de nouvelles têtes rejoignant le Stade Yvan Georges sous la houlette de Christophe Grégoire

Depuis, discrètement mais efficacement, Virton a complètement inversé la tendance. Après un nul fondateur au RWDM (0-0), l'équipe a enchaîné les bons résultats : 2 victoires, 3 nuls et une seule défaite en six sorties (lors du spectaculaire thriller 4-3 face à Waasland-Beveren) soit un total de 9 points sur 18 sur les six dernières journées (9 buts marqués et 8 buts encaissés).

Un rythme de croisière intéressant puisque dans ce laps de temps, soit en six rencontres, Virton a fait mieux que le Lierse K., que le KMSK Deinze, que le RWDM et que Mouscron. 9 points sur 18 c'est à peine un point de moins que Lommel et Waasland-Beveren, les premiers poursuivants actuels du KVC Westerlo.

Dimanche, Virton se déplace au KVC Westerlo, leader incontesté et seule équipe invaincue de la D1B. Un test grandeur nature pour connaître la valeur et les ambitions réelles de Virton dans ce championnat. Wait and see...

Nombre de points pris sur les six dernières journées

1. KVC Westerlo 16 points
2. Lommel SK et Waasland-Beveren 10
4. RE Virton 9
5. Lierse K. et KMSK Deinze 7
7. RWDM 4
8. RE Mouscron 2