Le Club Bruges a concédé sa première défaite en s'inclinant lourdement 1-5 contre Manchester City, mardi, lors de la troisième journée de la Ligue des Champions, dans le groupe A. Les 'Citizens' n'ont pas dû forcer leur talent et ont profité des largesse défensives des Blauw en Zwart pour se faire plaisir.
Obligé de s'imposer pour dépasser les Brugeois au classement dans le groupe A de la phase de poules de la Ligue des champions, Manchester City n'a pas mis longtemps pour afficher sa supériorité au stade Jan Breydel. Dépassés dans tous les secteurs, les Blauw en Zwart ont résisté comme ils pouvaient pendant 30 minutes avant de céder une première fois sur une infiltration de Joao Cancelo. Si le Club de Bruges tentait de revenir dans le coup, les Anglais mettaient déjà fin au (faux) suspense juste avant le repos grâce à un penalty converti par Riyad Mahrez. En deuxième période, les Skyblues enfonçaient encore le clou en plantant trois nouveaux buts des oeuvres de Kyle Walker, du jeune Cole Palmer et à nouveau de Mahrez. Hans Vanaken, comme souvent, sauvait de son côté l'honneur des hommes de Philippe Clement. Au sortir de cette défaite, le revers est évidemment logique tant la différence entre les deux équipes fut flagrante. Un constat compréhensible sur papier mais les manquements brugeois posent toutefois question.

La défense aux abonnés absents

Dans une défaite aussi importante, il est évident de parler de naufrage collectif pour le Club de Bruges. Après un partage (1-1) contre le Paris Saint-Germain et une victoire (1-2) à Leipzig, tout le monde s'était mis à rêver d'une possible qualification historique pour le tour suivant en Venise du Nord. Peut-être même les joueurs eux-mêmes qui ont manqué de combativité dans les duels et qui n'ont pas fait les efforts défensifs qui leur ont permis de créer par deux fois un exploit en entame de compétition. Philippe Clement déclarait à l'issue de la rencontre qu'il "fallait une performance extraordinaire... et un peu de chance." De ce que l'on a vu, même avec ça, ça aurait été compliqué de prendre quelque chose face à Pep Guardiola et les siens qui ont gagné facilement la bataille tactique.

Souvent pris dans leur dos, les défenseurs brugeois n'ont que très peu souvent été aidés par leurs coéquipiers. Il faut dire que l'ensemble de l'équipe a passé son temps à courir derrière le ballon. La fatigue s'installant, il était difficile de conserver le cuir devant et de venir aider ses coéquipiers derrière. Cela a évidemment coûté cher en seconde période au marquoir. Si on rajoute à cela des erreurs individuelles au sein de l'arrière-garde, le fossé entre deux formations au budget diamétralement opposé devient un gouffre. Heureusement pour les Gazelles, cette rencontre n'était pas la plus importante du groupe. La proie principale étant Leipzig, la défaite des Allemands sauve quelque peu la soirée des Belges. Avec quatre points d'avance sur le RB, les Brugeois savent désormais qu'ils devront avant tout défendre bec et ongles leur troisième place.

Suivez l'UEFA Champions League tout au long de la saison sur les chaînes Pickx+ Sports et Pickx+, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.