Les phases de groupes des Worlds 2021 de League of Legends se sont achevées ce lundi soir après une journée complètement folle ayant mené à une égalité entre les quatre équipes du groupe D. Un groupe duquel les MAD Lions, dernier espoir européen, ont réussi à s’extirper de justesse, face aux Chinois de LNG Esports.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que si l’Europe n’est généralement pas tendre avec sa région soeur d’Amérique du Nord, cette dernière n’a rien à nous envier cette année en terme de niveau de jeu. Sur les trois équipes européennes engagées dans la compétition, seule une aura tenu le choc : les hommes de MAD Lions.

Des DAMWON intouchables

Le groupe A fut sans doute celui qui aura vu la domination la plus convaincante. Les DAMWON finissent leur parcours en groupes invaincus, tout simplement. Face à eux, un combat qu’on pensait voir prendre place entre l’Europe des Rogue et les Chinois de FPX, mais qui aura finalement eu lieu entre les européens et l’Amérique du Nord de Cloud9, qui réussissait sur le fil à se qualifier en deuxième seed au terme d’un tiebreaker acharné. Les Rogue finissent troisième de leur groupe, laissant filer une qualification en quart-de-finale qui était pourtant à leur portée.

Damwon Gaming – © Riot Games

Le groupe B, dans lequel l’Europe n’était pas représenté, n’a quant à lui pas révéler d’immense surprise. Malgré un début de compétition en demi-teinte, les SKT T1 de Faker réussissent à sécuriser la première place de la poule, suivi par les chinois de Edward Gaming, arrivés premiers lors des play-offs de leur championnat.

Un rebond insuffisant de Fnatic

Ce sont des Fnatic au pied du mur qui se sont présentés ce dimanche pour les matchs retour du groupe C. Malgré une victoire méritée face aux Royal Never Give Up, et un niveau de jeu sensiblement plus haut que ce qui avait été montré jusqu’alors, les Hanwha Life Esports du prodige de la midlane Chovy ont eu raison de nos compatriotes Bwipo et Nisqy. Une défaite européenne qui mettait fin aux espoirs de Fnatic.

Tous nos espoirs reposaient donc sur les MAD Lions, placés dans le groupe D. Une poule qui aura sûrement été la plus incertaine d’entre toutes. En témoigne l’égalité entre les quatre équipes sur le score de 3-3 qui est survenue lors de la fin des matchs de ce lundi. Une première historique qui forçait les équipes à disputer un tie-breaker en toute fin de journée. Et après une partie haletante, les MAD réussissaient finalement à sécuriser un slot en quart-de-finale.

© Riot Games

Nous connaissons donc enfin la composition des les quarts-de-finale, prochaine étape de la compétition. Une affiche pas évidente pour les européens qui devront donc affronter les champions du monde en titre :

  • T1 vs Hanwha Life Esports (22 octobre – 14 heures)
  • Royal Never Give Up vs Edward Gaming (23 octobre – 14 heures)
  • DWG KIA vs MAD Lions (24 octobre – 14 heures)
  • Gen.G vs Cloud9 (25 octobre – 14 heures)