Rejoint in extremis par Louvain, le Standard a une nouvelle fois payé sa fébrilité défensive et son manque de leadership le week-end dernier. De retour dans le groupe liégeois après six mois d’absence pour affronter le Cercle de Bruges ce samedi (16h15), Merveille Bokadi devra ramener un peu de sérénité à une équipe toujours en plein doute.
Souvenez-vous, c’était le 19 avril 2021. Monté au jeu contre le Beerschot, Merveille Bokadi s’occasionnait une rupture du tendon d'Achille gauche. Un énorme coup dur pour le Standard, qui se voyait privé de son roc congolais pour de longs mois. Depuis le début de la saison 2020-2021, le défenseur, également capable d’évoluer dans l’entrejeu, s’était en effet imposé comme un pilier de la défense liégeoise sous les ordres de Philippe Montanier puis de Mbaye Leye. Solide défensivement, l’ancien joueur du TP Mazembe se faisait aussi remarquer par sa capacité à trouver le chemin des filets. En 31 matchs de championnat la saison dernière, il avait inscrit 4 buts.

Une absence de six mois

Aujourd’hui, Bokadi voit enfin le bout du tunnel et s’apprête à refouler les pelouses de Jupiler Pro League. Samedi dernier, le Congolais de 25 ans a joué une heure avec les Espoirs du club liégeois et il pourrait déjà être de la partie contre le Cercle de Bruges ce samedi. Son retour est une excellente nouvelle pour les Rouches, dont la fébrilité défensive et le manque de leadership constituent les deux principales carences depuis le début de la saison. Avec 19 buts encaissés en 11 matchs, les Liégeois possèdent, avec Malines, Ostende et Louvain, la quatrième plus mauvaise défense de l’élite.

Ce manque de solidité a de nouveau été constaté le week-end dernier face à Louvain, alors que Luka Elsner et les siens avaient tout en mains pour valider une première victoire depuis plus d’un mois. Menés 2-0, les Louvanistes ont profité du manque de maîtrise et du laxisme de la défense liégeoise pour arracher le partage au bout du temps additionnel.

De nouvelles possibilités derrière

Pour sa première sur le banc du Standard, Elsner a pourtant déjà posé plusieurs choix forts en défense. Laissant Nicolas Gavory sur le banc, il lui a préféré Niels Nkounkou sur le côté gauche. Repassant à une défense à quatre, il a d’emblée accordé sa confiance à l’expérimenté Noé Dussenne, snobé par Leye, dans l’axe central. Mais cela n'aura pas suffi.

Les retours de blessure de Kostas Laifis et Merveille Bokadi, qui sont des valeurs sûres lorsqu’ils évoluent à leur meilleur niveau, laissent en tout cas entrevoir de nouvelles perspectives pour les Rouches. Reste désormais au coach de trouver la meilleure formule pour solidifier une fois pour toutes la défense et y ramener une bonne dose de leadership. Mais une chose est certaine: le Standard, treizième, ne peut pas se permettre de réitérer le scénario de la semaine dernière contre un Cercle de Bruges aux abois, qui pointe à l’avant-dernière place du classement et reste sur quatre défaites consécutives.

Suivez l'intégralité du championnat belge, y compris le duel entre le Cercle de Bruges et le Standard ce samedi à 16h15 sur la chaîne Eleven Pro League 1, disponible dans l'Option All Sports de Proximus.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.