Le KVC Westerlo, leader de la compétition en D1B, s'est imposé en déplacement au RWDM (1-2) et creuse, avec le gain de ces 3 nouveaux points, encore un peu plus l'écart en tête du classement, où il compte désormais 7 points d'écart sur ses plus proches poursuivants. Mais la victoire au Machtens n'a pas été sans mal et sans une phase franchement discutable...
En inscrivant deux buts juste avant le repos, le KVC Westerlo s'est mis dans un fauteuil au RWDM, convertissant ainsi ses deux seules occasions de la première mi-temps. Maxim De Cuyper a une fois de plus illuminé le jeu des Campinois, en ouvrant le score et en donnant la passe décisive sur le but du 0-2. Pourtant, le jeune transfuge du Club de Bruges, reconnaissait après le match qu'il était sans doute hors-jeu sur cette phase.

"L'arbitre m'a expliqué au début de la deuxième période que j'étais bien hors-jeu avant de donner le centre qui amène ce deuxième but”, raconte De Cuyper dans Gazet van Antwerpen. “Heureusement, il n' y a pas de VAR en D1B et ceci s'appelle peut-être la chance des champions...

Revenu au score en début de deuxième mi-temps, le RWDM "volé" d'un but peut donc légitimement s'estimer déçu après ce scénario en sa défaveur. Westerlo, réaliste et concret, signe ainsi un 20 sur 24 qui laisse tous ses adversaires à distance respectable.