Le Français Grégory Gaultier, 38 ans, champion du monde 2015 et ancien N.1 mondial de squash, un fauteuil qu'il a occupé pendant vingt mois entre 2009 et 2018, a annoncé sa retraite sportive vendredi sur son compte Instagram. Retour sur la carrière exceptionnelle du "French General".
Sans aucun doute l'un des plus grands joueurs de squash du XXIe siècle. Second Français champion du monde de squash, après Thierry Lincou en 2004, mais seul tricolore à avoir atteint le sommet du classement mondial, Grégory Gaultier a remporté 44 tournois durant sa carrière professionnelle, pour 83 finales. Briller face au gratin de ce sport ne fut pas chose aisée tant la concurrence des Anglais et des joueurs provenant de ses anciennes colonies a toujours été exponentielle. Pourtant le Vosgien a montré que la persévérance était l'une des armes les plus aiguisées dans le monde professionnel.

La cinquième est la bonne

Bien avant de remporter son seul et unique titre de champion du monde en 2015, à Seattle aux Etats-Unis, face à l'Egyptien Omar Mosaad, Grégory Gaultier a connu de nombreuses désillusions. Il faut dire qu'il a, en effet, été battu à quatre reprises en finale du Mondial. Neuf ans ont ainsi séparé sa première tentative de son sacre ultime. Une éternité. 

Tout commence en 2006. Au Caire, le Français gâche 5 balles de match et s'incline au terme d'une rencontre d'anthologie face à l'Australien David Palmer. Bis repetita en 2007, 2011 et 2013. S'engage alors un véritable combat contre lui-même, comme il l'avouera, et ses peurs de ne jamais atteindre le Graal. C'est finalement la naissance de son fils qui lui permet de se renforcer mentalement. À 32 ans, accompli en tant qu'homme et en tant qu'athlète, il parvient alors à profiter de son expérience pour aller jusqu'au bout. Après avoir débuté à l'âge de 4 ans dans ce sport, avoir dominé l'Europe du squash et être devenu numéro 1 mondial, la boucle peut enfin être bouclée.

Son corps dit stop

Forfait sur blessure en demi-finale aux Mondiaux-2016, le nonuple champion d'Europe avait une nouvelle fois atteint les demi-finales en 2017, battu cette fois par un autre Egyptien, Mohamed El Shorbagy. Encore N.1 mondial en février 2018, Gaultier avait ensuite dégringolé au classement mondial, victime d'une grave blessure à un genou qui l'avait contraint à une double opération et près d'un an d'arrêt total. Il n'avait jamais retrouvé son niveau depuis. Un constat sans aucun doute dû à des années de travail intensif et de contraintes physiques et mentales.

Numéro 1 mondial le plus âgé de l'histoire, Grégory Gaultier n'est sans aucun doute pas le meilleur joueur de squash de l'histoire. Cependant, il a réussi à faire preuve d'une longévité incroyable tout au long de sa carrière. Après la domination pakistanaise des années 80-90, l'Egypte et l'Angleterre ont pris le pas sur leurs adversaires depuis le début des années 2000 en leur laissant des miettes. Le Français a lui montré que, même s'il y avait du pain sur la planche pour y parvenir, les plus grandes nations devront toujours se montrer vigilantes et respectueuses pour rester au sommet. Et, rien que pour ça, chapeau l'artiste !