Débarqué au Stade rennais cet été, le jeune ailier Kamaldeen Sulemana n'a pas pris longtemps pour mettre la Ligue 1 à ses pieds. Le Ghanéen de 19 ans semble gérer la pression comme son début de carrière... à la vitesse de l'éclair !
"C'est un tourbillon, nous parlons du potentiel de Neymar, peut-être même plus parce qu'il est encore plus rapide." Plus que quiconque, le coach de Nordsjaelland au Danemark Flemming Pedersen peut définir les capacités exceptionnelles du joueur qui emporte tout sur son passage en ce moment avec Rennes Kamaldeen Sulemana. C'est en effet lui qui l'a découvert au Ghana en 2017 alors qu'il n'avait que 15 ans. Le jeune ailier gauche évoluait depuis 4 ans au sein de l’académie Right to Dream dans l’Eastern Region, à presque 300 km de Techiman, sa ville natale. Après avoir passé trois années à faire la navette entre le Ghana et le Danemark, Kamaldeen, comme il aime se faire appeler, réalise son rêve et pose ses valises définitivement en Scandinavie le jour de ses 18 ans. Rapidement, il délivre des prestations majeures et porte ses stats à 14 buts et 8 assists en 42 matchs. Suffisant pour convaincre les grandes écuries de s'emparer de la menace avant qu'elle n'explose ailleurs.

Les stars parisiennes doivent s'incliner

Malgré l'intérêt de l'Ajax, notamment, le jeune prodige, doté d'une grosse vitesse et d'une incroyable technique, met le cap sur la Bretagne après avoir suivi les conseils d'un certain Michael Essien, T2 de Nordsjaelland. Au Stade rennais où il signe cet été pour 5 ans et une indemnité de 15 millions, il montre assez vite toute l'étendue de son talent. En l'absence de Jérémy Doku, blessé, Kamaldeen s'épanouit sur le flanc gauche du 4-4-2 mis en place par son coach Bruno Genesio. 

Pour sa première en Ligue 1, il fait directement trembler les filets contre Lens. Il récidive quelques semaines plus tard face à Clermont en plantant un doublé et contre Vitesse Arnhem en Europa League en offrant la victoire aux siens. Mais c'est bien juste avant la trêve internationale qu'il va rentrer dans une nouvelle dimension. Lors de la réception du PSG, il réalise un match exceptionnel lors duquel il délivre un assist et éclipse totalement les stars parisiennes qu'il regardait encore à la télé quelques mois plus tôt. 

Un rayonnement international

Les chiffres parlent pour lui. En plus d'être l'auteur de la passe décisive sur le but d'ouverture des siens, c'est le joueur rennais ayant disputé et remporté le plus de duels. C'est également le Breton qui a tenté et réussi le plus de dribbles, de tacles et c'est celui qui s'est créé le plus d'occasions. Autant dire qu'il en a fait voir de toutes les couleurs aux Parisiens qui se sont finalement inclinés, pour la première fois de la saison, sur le score de 2-0.

"Je suis venu pour jouer ce type de matchs. Ca donne envie de tout donner et de montrer ce dont je suis capable", avait déclaré Sulemana avant la rencontre. Le moins que l'on puisse écrire, c'est qu'il a prouvé qu'il avait des capacités au-dessus de la moyenne. Petit à petit de retour, le Diable Rouge Jérémy Doku devrait récupérer toutefois son flanc gauche. Polyvalent, le Ghanéen pourrait glisser sur le front de l'attaque et nourrir encore plus ses stats. Cela pourrait alors lui ouvrir rapidement les portes d'un plus grand club européen. En attendant, il a déjà reçu les clés pour intégrer l'équipe nationale où un avenir radieux s'offre aussi à lui.