Qui était l’espion qui a inspiré le personnage de James Bond ?

Ça y est : l’attente des fans de James Bond a enfin payé, puisque le tout dernier ‘Mourir peut attendre’ est enfin sorti en salles. L’occasion de se plonger sur l’histoire du plus grand agent secret de tous les temps. Saviez-vous que 007 était inspiré d’un véritable espion ? Voici son histoire. 

Le personnage iconique qu’est James Bond n’a certes pas existé dans la vraie vie, mais il n’est pas sorti de nulle part ! Le romancier Ian Fleming s’est inspiré d’une figure historique bien réelle pour créer l’agent secret le plus connu au monde. Cet espion n’est autre que le serbe Dusko Popov. Né en 1912, il a eu l’opportunité de faire ses études dans plusieurs pays d’Europe, entre l’Angleterre, la France et l’Allemagne. 

C’est au détour de ses voyages qu’il devient polyglotte, mais aussi qu’il découvre les horreurs du nazisme. Il devient alors fermement opposé au système, ce qui va faire de lui un agent double. Il décide en effet de devenir espion pour les services secrets allemands, en charge d’enquêter au Royaume-Uni, mais il est déjà une taupe pour les renseignements britannique.

Sa couverture ? Il se dit homme d’affaires dans l’import export, comme James Bond qui travaille quant à lui pour ‘Universel Exports'. Dans les rapports qu’il envoie à Berlin, Dusko Popov mélange mensonge et vérité en concertation avec les Britanniques pour mener les nazis sur de fausses pistes. 

Plusieurs sources d'inspiration

Dusko Popov avait l’habitude de se rendre fréquemment au Portugal, pays neutre durant la guerre. Il fréquentait un casino, et c’est précisément là que Ian Fleming, espion pour le MI5, l’a rencontré. Ce personnage l’a marqué, car Popov a misé 38.000 dollars d’un coup et remporta la partie sur un coup de bluff. C’est seulement à la lecture de ses mémoires que Fleming appris son caractère d’agent double et décide de s’en inspirer pour le personnage de James Bond. 

Mais ce n’est pas le seul homme qui a inspiré l’écrivain. Dans l’agent 007, il y a aussi un peu de Patrick Dazel-Job, un officier naval britannique durant la Seconde Guerre mondiale. Il était alors sous les ordres de Fleming. Il a été décoré pour avoir sauvé pas moins de 5.000 norvégiens d’un assaut allemand, en désobéissant à un ordre de sa hiérarchie. Cela lui donne un caractère héroïque, mais Fleming confie que contrairement à James Bond, Dazel-Job n’a aimé qu’une seule femme, et n’était pas du style à boire beaucoup d’alcool. 

Enfin, quant au nom emblématique de l’argent secret, Fleming s’est inspiré d’un ornithologue américain. Un clin d’œil lui est dédié dans le film ‘Meurs un autre jour’ : James Bond se présente comme un ornithologue à Halle Berry et on aperçoit le livre du scientifique. 

Le dernier épisode de James Bond avec Daniel Craig, 'Mourir peut attendre', est actuellement au cinéma.

On vous rappelle également que la plupart des James Bond sont disponibles dans le catalogue Proximus VOD. Vers le catalogue Proximus VOD ? Appuyez sur le bouton « On demand » ou « Shop » de votre télécommande ou accédez directement au catalogue Proximus VOD ici !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top