Dans une finale à l’affiche similaire à celle disputée lors du Summer Split, les LowLandLions se sont imposés sur Counter-Strike face aux joueurs du eClub de Bruges dans la grande finale des Elite Series, disputée en direct du salon Made In Asia ce dimanche.

Il n’y avait pas que du League of Legends au programme lors du salon Made In Asia qui s’est déroulé ce week-end. Après la finale des Country Finals de la Belgian League, c’était au tour des Elites Series sur Counter-Strike de voir les deux meilleures équipes de la ligue s’affronter pour le titre ce dimanche.

Et les noms qu’on a pu retrouvé lors de cette grande finale n’avaient rien d’étonnant, vu la domination imposée par les deux équipes lors des deux splits, mais surtout dans l’écosystème en général. D’un côté, on retrouvait les joueurs du eClub de Bruges, qualifiés grâce à leur première place lors du Summer Split. En face, ce sont bien évidemment les LowLandLions qui se sont présentés grâce à leur place en terme de points de championnats.

Sur Ancient, carte brugeoise, les LowLandLions ouvrent le score malgré une belle résistance de Bruges et prennent la première victoire sur le fil (16-14). Mais les Brugeois reviennent au score sur Inferno, notamment grâce à un side terroriste très bien négocié (10-16).

C’est sur Mirage, carte du choix de Bruges, que ces derniers arrivent à reprendre l’avantage à la sueur de leurs fronts. En dépit d’une deuxième moitié de carte très serrée (7-7), les hommes du roster brugeois font le break et ne sont donc plus qu’à une carte du titre final.

Et pourtant, la victoire n’arrivera jamais du côté de Bruges. Sur Nuke et Vertigo, les LowLandLions sortent une ultime fois les crocs et remportent les deux manches coup sur coup.

C’est donc une finale intense et dont l’issue sera restée incertaine jusqu’aux derniers instants que les deux équipes nous ont offert, et ce malgré une coupure de courant en plein milieu de la dernière manche. Les LowLandLions confirment donc leur statut d’équipe dominante grâce à ce titre. Un titre qui devrait d’ailleurs mettre l’équipe en confiance pour les play-offs de l’ESL Benelux auxquelles elle s’est qualifiée la semaine passée.