C’est l’une des très bonnes surprises de ce début de saison avec Eupen. L’Union Saint-Gilloise, promue, est occupée à s’installer dans le haut du classement. Outre une belle attaque, c’est avec une solide défense que les Bruxellois y parviennent.

Qui a dit que les promus devaient simplement se battre pour le maintien ? L’an dernier, OHL et le Beerschot avaient longtemps occupé des positions élevées au classement avant de marquer le pas mais n’avaient jamais été réellement mêlés à la lutte pour le maintien. Cette saison, c’est l’Union et, dans une moindre mesure Seraing, qui ont déjà creusé l’écart avec le fond du classement, occupé par le Cercle… et le Beerschot.

Avec 19 points en 10 journées, l’Union a clairement réussi son retour en Division 1, eux qui avaient dû attendre 49 ans depuis leur dernier passage. Etincelant l’an dernier en D1B, le club saint-gillois poursuit sur sa lancée comme en atteste sa troisième place au classement, devant Bruges, Anderlecht, le Standard, Genk ou encore La Gantoise.

Vous ne passerez pas

Avec seulement 9 buts encaissés en 10 rencontres, l’Union s’est muée en équipe solide derrière. Les Saint-Gillois affichent la meilleure défense du championnat, tout simplement. Pas mal pour un promu. A l’exception de l’Antwerp (2) et Malines (3), la défense bruxelloise s’est généralement retournée à une seule reprise quand elle encaisse. Anderlecht, Bruges, Genk et Zulte sont les autres bourreaux.

A l’inverse, le Standard, le Cercle, le Beerschot et Courtrai n’ont pas réussi à tromper la vigilance de l’arrière-garde de l’USG. Seraing sera-t-il le prochain club à s’inscrire sur cette liste ? A domicile, l’Union pourra en tout cas compter sur son public pour la porter vers une nouvelle belle performance. Il faudra malgré tout se méfier de Georges Mikautadze, auteur d’un triplé avant la trêve face à Zulte-Waregem.

Anthony Moris au top

L’un des symboles de la solidité défensive de l’Union, c’est son gardien, Anthony Moris. L’international luxembourgeois s’érige en mur cette saison, puisque c’est lui qui était dans les cages saint-gilloises lors des 4 cleansheets. A ce petit jeu, il occupe la deuxième place ex aequo du classement en Pro League, derrière Simon Mignolet qui a disputé un match de moins.

A 31 ans, le joueur formé au Standard atteint sa pleine maturité. Son expérience internationale, avec un Luxembourg qui ne cesse de progresser, est un plus indéniable pour la défense de l’Union. Et cela se ressent sur le terrain. S’il parvient à maintenir son bon état de forme, Moris devrait permettre à son club de vivre une saison très tranquille dans la première moitié de tableau… et pourquoi pas se battre longtemps pour le top 4 ?

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment Union – Seraing ce samedi 16/10 à 16h15, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.