"Je suis le plus grand combattant de mon époque", a affirmé Tyson Fury après avoir conservé son titre WBC des lourds contre Deontay Wilder, refusant de se comparer aux plus grands boxeurs de l'histoire, avant toutefois de se placer "au sommet de la pile".
Le combat de l'année et déjà un des plus grands de l'histoire des poids lourds: Tyson Fury est tombé deux fois, mais il a envoyé au tapis Deontay Wilder à trois reprises, conservant sa ceinture WBC des poids lourds, par KO au 11e round.

Au terme d'un affrontement dantesque, qui restera dans les annales de la boxe, un énième crochet du droit du Britannique a eu raison de l'Américain, qu'on sentait de plus en plus éprouvé, avec un courage insensé à rester encore debout sur le ring de la T-Mobile Arena de Las Vegas.

"C'était un affrontement très serré, qui aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre. Mais même quand les jeux semblaient faits, j'ai toujours tenu parole, 33 fois de suite (il est invaincu en autant de combats, 1 nul contre Wilder lors de leur premier combat, ndlr). Je n'ai jamais abandonné. Je me suis entraîné dur, j'ai tout donné et j'ai gagné. Je l'ai frappé d'une droite fracassante à la tempe et des coups comme ça, ça met fin à des carrières. Et j'espère juste qu'il va bien. Je l'ai vraiment malmené ce soir", a déclaré en conférence de presse Fury, 33 ans, après le 3e affrontement en près de trois ans entre les deux boxeurs.

Après ce combat, "digne des plus grandes trilogies de l'histoire" selon le vainqueur, le Mancunien a évoqué sa place au panthéon des poids lourds. "Je ne peux battre que les gens de mon époque et je l'ai fait toute ma vie. Je n'aime pas me mesurer aux combattants du passé, car c'est un fantasme, pas la réalité. Disons simplement que je suis le meilleur combattant de mon époque et que je ne peux battre que les meilleurs de mon époque. Et c'est ce que je fais."