Le Luxembourg commence doucement à se faire un nom sur la carte du football européen. Cela passe par des résultats qui doivent porter une nation mais aussi des exploits individuels, à l’image de celui de Sébastien Thill il y a quelques semaines. 

Il y a un mois, le nom de Sébastien Thill ne parlait peut-être qu’aux véritables spécialistes du monde du football. Mais ça, c’était avant. Avant ce 28 septembre 2021, jour où le milieu de terrain s’est révélé aux yeux du football européen sur la scène que lui offre la Ligue des champions. 

Evoluant pour le Sheriff Tiraspol, champion de Moldavie, le joueur de 27 ans va déclencher un vent de folie dans ce pays. Dans le mythique stade Santiago-Bernabéu, Sébastien Thill offre en fin de match à son équipe un succès improbable face au Real Madrid. D’une magnifique demie-volée pied gauche depuis l’entrée du grand rectangle, il trompe Thibaut Courtois et se fait un nom dans le foot européen. 

Ancien ouvrier communal

Le destin de Sébastien Thill c’est avant tout une belle histoire, bien loin des footballeurs professionnels typiques, passant d’un centre de formation à une équipe première. Il y a encore quatorze mois, le Luxembourgeois était amateur au Progrès Niederkorn, où il s’entrainait le soir sur un terrain qu’il avait tondu la journée comme jardinier communal. 

Thill tente d’abord sa chance en Russie, à Tambov, où il ne reste que quatre mois à cause de problèmes de salaires. Il propose ensuite ses services à Tiraspol, en Moldavie, où il décroche le titre de champion national. Le club se qualifie pour les barrages de la Ligue des champions. Et pour le moment, en dix matches dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, le club est toujours invaincu. 

Le football, une histoire de famille

Le joueur qui présente de nombreux tatouages, dont celui de la Ligue des champions qu’il rêvait de disputer, est issu d’une famille de footeux. Ses parents, Serge et Nathalie Thill, ont défendu les couleurs du Luxembourg, alors que ses frères, Olivier et Vincent, réussissent eux aussi une belle petite carrière. Les trois frères évoluant régulièrement avec la sélection.

Le Luxembourg qui affronte le Portugal ce mardi soir dans le cadre de la sixième journée des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022. Vaincus par la Serbie samedi, les Luxembourgeois avaient pourtant bien entamé leur parcours avec des succès contre l’Irlande et l’Azerbaïdjan. Le Luxembourg n’a quasiment plus rien à espérer, à l’inverse du Portugal qui se bat pour la première place. A l’aller, Sébastien Thill et ses équipiers menaient au score à la pause avant d’être battus 1-3. Un nouvel exploit en vue pour le Luxembourg? 

Portugal-Luxembourg, c’est à suivre ce mardi 12 octobre dès 20h45 sur Eleven Sports 3, disponible dans le forfait All Sports de Proximus.