La chanteuse Tina Turner, âgée de 81 ans, a revendu les droits de sa musique à BMG, a annoncé mercredi ladite société de musique.
Le montant de la transaction n'a pas été divulgué, mais selon plusieurs médias, la chanteuse aurait empoché quelque 50 millions de dollars (environ 43 millions d'euros) grâce à cette transaction financière.

L'accord permet à BMG d'acquérir les droits des dix albums studio que Tina Turner a réalisés en tant qu'artiste solo entre 1974 et 1999. La société devient ainsi propriétaire de titres emblématiques tels que "Private Dancer", "What's Love Got To Do With It", "The Best" et "Steamy Windows".

BMG se voit également accorder les droits de deux albums live, deux bandes-sons, cinq compilations mais aussi de l'image marketing de la chanteuse. L'entreprise pourra ainsi disposer du droit d'utiliser le nom et l'image de Tina Turner pour du sponsoring ou du merchandising à l'avenir.

La "Queen of Rock & Roll", qui a acquis la nationalité suisse, restera associée à la maison de disques Warner Music.

De plus en plus de stars de la musique commencent dernièrement à vendre les droits de leurs chansons. C'est une conséquence, entre autres, de la baisse des ventes de disques et de la perte des revenus des concerts en raison de la crise du coronavirus. Paul Simon, Neil Young et Bob Dylan, entre autres, ont ainsi précédé Turner.