En remontant 3 buts face à Virton, dimanche, Waasland-Beveren n'a pas seulement signé une victoire historique, inscrit son premier but à domicile et remporté son premier succès au Freethiel cette saison. Les Waaslandiens ont aussi mis un terme à une malédiction qui durait depuis près de 8 mois...
Mené 0-3 au Freethiel après 30 minutes de jeu, Waasland-Beveren a réussi un exploit historique en s'imposant finalement 4-3 face à l'Excelsior Virton. Jamais une équipe de D1B n'avait ainsi pu remonter un retard de 3 buts. 

Waasland-Beveren, qui n'avait pas encore gagné à domicile cette saison et qui n'avait pas inscrit le moindre but au Freethiel a donc vécu une après-midi en tous points inoubliable, dimanche. Grâce aux quatre buts inscrits à Anthony Sadin, Waasland-Beveren possède aussi désormais la meilleure attaque de la série avec 15 buts inscrits en 7 matches.

Mais cette victoire 4-3 met aussi un terme à une malédiction qui planait sur le Freethiel depuis huit mois. Les fans locaux attendaient en effet une victoire de leurs joueurs à domicile depuis... le 17 février 2021. A l'époque, les Waaslandiens étaient en D1A et avaient battu le KAS Eupen (1-0) grâce à un but de Michael Frey.

Ensuite, il y eût encore un match nul (1-1 face à Charleroi) et trois défaites pour Waasland devant son public (Beerschot, Saint-Trond et Courtrai). Lors des barrages, le RFC Seraing était même venu s'imposer 2-5 au Freethiel.

Cette saison, en D1B, le KMSK Deinze et le KVC Westerlo ont gagné 0-2 au Freethiel, soit six défaites consécutives à domicile pour Waasland-Beveren. Un série noire qui a pris fin dimanche, dans dix dernières minutes de folie...