Après un bon début de saison avec son nouveau club, Chelsea, Romelu Lukaku est resté muet le weekend dernier pour le cinquième match consécutif. Le maillot des Diables rouges va-t-il lui faire retrouver le chemin du but?

Depuis ses quatre buts lors de ses quatre premiers matchs avec les Blues, Romelu Lukaku semble un peu dans le creux à Chelsea. Même s’il a toujours une influence sur les rencontres, comme lors de la victoire face à Southampton avec un placement judicieux et une frappe sur le poteau ensuite bien exploitée par Chilwell, les statistiques sont là. Ou plutôt absentes. 

Pour remonter à une telle période de mutisme pour Big Rom, il faut regarder dans le rétroviseur, en avril dernier, avec l’Inter Milan. Ensuite, il faut retourner à son passage à Manchester United. Donc, il ne faut pas s’inquiéter pour Romelu Lukaku qui va tôt ou tard retrouver le chemin du but. Le match face à la France semble être le moment idéal.

Comment l’utiliser ?

Cette période sans marquer fait évidemment réagir dans le monde du football. Et ce n’est pas tellement Big Rom qui est visé par les critiques, même si certains s’amusent toujours à fracasser l’attaquant, quoi qu’il fasse. C’est plutôt vers Thomas Tuchel que les regards se tournent quant à son utilisation de Lukaku. 

Après le match de Ligue des champions face à la Juve, où le Belge a été mis en échec par Bonucci et de Ligt, c’est Antonio Conte, son ancien entraîneur à l’Inter, qui a lancé le débat. "Il faut toujours le faire jouer, mais à Chelsea, ils ne comprennent pas bien comment l’utiliser. S’ils comprennent cela, Chelsea deviendra l’équipe à battre." Quand l’entraîneur italien le dit, cela a l’air simple. Mais sur le terrain, tout ne se passe pas comme prévu. 

Lukaku reçoit tout simplement moins de ballons que lorsqu’il évoluait en Italie. Là où il descendait rarement sous les 30, il en a simplement touché 22 en moyenne lors de ses trois derniers matchs de Premier League. D’autant que ses nouveaux partenaires éprouvent plus de difficultés à le trouver proprement. De plus, notre compatriote se retrouve que trop rarement dans les situations qu’il affectionne : dos au but ou lancé dans les espaces. 

Soif de revanche

Thomas Tuchel a bien tenté de réagir le weekend dernier en alignant Timo Werner aux côtés de Lukaku, un peu dans un rôle à la Lautaro Martinez. Mais cela n’a pas vraiment changé les choses. L'entraineur allemand défend son attaquant et pointe surtout un problème collectif. "Le football est aujourd'hui une question de connexions et je sens que Romelu a une bonne connexion avec Mason Mount, avec Mateo Kovacic, ils se cherchent et se comprennent bien. Nous devons apprendre, nous adapter pour que tous les joueurs se comprennent au mieux."

Le dernier but de Lukaku avec les Blues remonte au 14 septembre et la victoire 1-0 face au Zenit en Ligue des champions. Pour sa 101e cap, le buteur aux 67 réalisations avec les Diables rouges espère bien faire grimper son compteur face aux Bleus, qui lui ont laissé un bien mauvais souvenir lors de leur dernière confrontation à la Coupe du monde en 2018.

Suivez la rencontre entre la Belgique et la France ce jeudi 7 octobre dès 19h50 sur RTL-TVI.