META, la société en charge de l’organisation de la Belgian League et de la Dutch League sur League of Legends, vient d’annoncer les changements de format qui attendent les deux compétitions pour la saison prochaine. À commencer par une fusion entre les deux championnats.

Le temps est au changement pour les différentes ligues mineures du circuit européen de League of Legends. Alors que Riot apporte plusieurs changements à ces dernières en vue de standardiser l’écosystème d’ici 2022, notre championnat national va lui aussi subir quelques modifications, dont une qui risque de faire parler d’elle.

Ne dites plus Belgian League… mais Benelux League !

Cela ne vous aura sûrement pas échappé vu le titre de cet article, mais la Belgian League telle que nous la connaissions vient de vivre sa dernière édition. Dès la saison prochaine, cette dernière fusionnera avec sa jumelle, la Dutch League. Les deux entités ne formeront dès lors plus qu’un seul et même championnat.

Alors que la Belgian et la Dutch League faisaient concourir six équipes chacune, la Benelux League sera quant à elle composée de huit formations.

En lieu et place du traditionnel système de postulation qui était utilisé pour sélectionner les différentes organisations participantes, la nouvelle ligue utilisera un nouveau système de critères auxquels devront se soumettre les structures.

Les équipes devront tout d’abord être enregistrées comme des sociétés et donc avoir signé des contrats les liant à ses joueurs et à son staff. Dans le même esprit, les équipes auront l’obligation de disposer d’un montant de 10 000 euros réservé à la rémunération de ses joueurs, ainsi que 5000 euros pour les différents coûts opérationnels que ces dernières pourraient rencontrer au cours de la saison. Les organisations devront aussi partager et exécuter un plan de communication basé sur leur activité dans le championnat.

Comme expliqué dans le communiqué diffusé par META, ces différents critères ont pour but de garantir que les différentes équipes puissent subvenir à leur besoin durant la saison, mais aussi contribuer à la valorisation de l’écosystème e-sportif régional.

Quid des participants ?

Comme on vous l’expliquait un peu plus haut, ce n’est pas en postulant que les équipes pourront se qualifier. En plus des différents critères cités, ces équipes pourront sécuriser leur ticket de deux manières différentes :

Via invitation directe

Au vu de leur performance lors de la précédente saison, les trois premières équipes des deux championnats seront invitées à participer à cette nouvelle ligue. Du côté belge, ce sont Sector One, KRC Genk Esports et KVM Esports qui sont attendus. Pour la Dutch League, les équipes de mCon LG UltraGear, PSV Esports et Echo Zulu ont été retenues.

Via le tournoi de relégation

Les six équipes restantes des deux ligues seront invitées à participer à un tournoi de qualification duquel seulement deux ressortiront. Team 7AM, Starlan Gaming Club, ION SQUAD, LowLandLions, Dynasty et Team THRLL se battront donc pour sécuriser les deux dernières places restantes. À noter que toute équipe participant à ce tournoi devra elle aussi se soumettre aux critères pré-cités.

Aucune date n’a encore été avancée pour ce tournoi, et encore moins pour le début de la saison. En attendant, on ne peut que vous conseiller de patienter jusqu’aux Country Finals des deux ligues qui verront s’affronter les qualifiés pour la saison prochaine. Rendez-vous ce vendredi dès 15 heures pour la clôture de la saison!