Ces incroyables voix du fado pour célébrer la fête de la république au Portugal

Le 5 octobre 1910, le Portugal devient une république. Attention à ne pas confondre avec la fête nationale du pays qui a lieu le 10 juin. L’anniversaire de ce jour est devenu un jour férié pour nos amis portugais. Pour l’occasion, Proximus Pickx s’intéresse à un genre musical traditionnel du pays : le Fado. 

Le Fado est donc une musique traditionnelle qui remonte aux années 1820. Ce genre de soul portugaise est très appréciée même au-delà des frontières du pays. Venant des quartiers populaires de Lisbonne, la musique a longtemps été utilisée comme une échappatoire aux difficultés de la vie. Des artistes ont permis au monde de découvrir la musicalité triste et les paroles souvent mélancoliques du fado. En 2011, l'Unesco l'a même ajouté au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Voici les quatre plus grandes chanteuses de l’histoire qui ont fait voyager le fado à l'international. 

Amália Rodrigues

Surnommée la ‘Reine du fado’, elle est la chanteuse portugaise qui a le plus popularisé le chant dans le monde. Tout au long de sa carrière, elle a enregistré plus de 170 disques. Passionnée depuis toujours par le chant populaire portugais, elle adopte sur scène la même gestuelle qu’Alfredo Duarte Marceneiro (un pionnier du genre) qui est de rester immobile, les yeux fermés avec une expression torturée.

Sa notoriété devient internationale entre 1950 et 1970. En 1959, elle est même désignée comme étant la quatrième plus grande chanteuse du monde par le magazine Variety. Elle chante majoritairement dans sa langue maternelle, mais aussi en espagnol, italien et en français. En 1957, elle interprète ‘Ai mourir pour toi’ de Charles Aznavour.  Elle décède à Lisbonne le 6 octobre 1999 à l’âge de 79 ans en véritable légende de la musique. 
 

Dulce Pontes

Digne héritière d’Amália Rodrigues,  Dulce Pontes est devenue la nouvelle représentante du fado grâce à son interprétation du titre ‘Canção do Mar’ en 1993. Aussi à l’aise dans la pop, le rock, la musique classique, elle incarne à elle seule le renouveau du fado. En plus d’être une ambassadrice du genre, elle est considérée comme l’une des meilleures artistes de la scène Wold Music. Sa formation classique, sa recherche continuelle en musique et sa voix exceptionnelle lui ont permis de travailler avec Ennio Morricone et Andrea Bocelli.
 

Mariza

Mariza est probablement l’artiste contemporaine de fado la plus connue au monde. Métisse d’une mère mozambicaine et d’un père portugais, la chanteuse est baignée dès son plus jeune âge dans différentes cultures musicales. Elle débute dans le gospel, la soul et le jazz où elle développe son talent pour le chant. Mais c’est son père qui complètement fou de fado encourage sa fille à en chanter. Et on dirait qu’il a eu raison puisque la chanteuse perce grâce à son premier album ‘Fado em mim’ (Fado en moi) et propulse sa carrière.

Elle accumule ensuite de nombreux prix internationaux. En 2004, elle partage un duo avec le célèbre chanteur Sting ‘A Thousand Years’ de l’album officiel des Jeux olympiques. Et même si pendant sa carrière elle touche à de nombreux styles musicaux, elle ne s’éloigne jamais du fado.  En 2018, elle fait l’ouverture du 62e Concours Eurovision de la Chanson à Lisbonne avec sa collègue connue également pour le fado Ana Moura. 
 

Ana Moura

Heureusement, le genre ne se perd. Si le fado est encore populaire aujourd’hui, c’est certainement grâce à des artistes comme Mariza et Ana Moura. En plus d’être la plus jeune fadiste reconnue, elle est de toutes les chanteuses fado la plus pop. Sur une scène aussi traditionaliste, elle a réussi à imposer son propre style avec d’autres instruments que ceux à cordes pincées. Elle n’a pas peur d’ajouter des rythmes plus dansants. Sur son dernier single ‘Jacarandá’, on peut même entendre un son synthétique créé par un vocodeur.

Son timbre de voix en plus d’être profond et sensuel, vous fait voyager à travers la musique. De nombreuses stars internationales ont également succombé à son charme. On compte parmi eux Mick Jagger des Rolling Stones avec qui elle a chanté en duo le titre ‘No Expectations’ en 2007 lors d’un des concerts du légendaire groupe de rock à Lisbonne. Elle a également travaillé avec Prince, Gilberto Gil et Herbie Hancock, des duos d’exceptions où elle a fait flirter le fado avec le rock, la pop, le jazz et même le heavy metal. 

 

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top