Dans sa sélection appelée à disputer la Nations League, et donc la demi-finale contre la Belgique, Didier Deschamps a fait appel au Marseillais Matteo Guendouzi. Sera-t-il la surprise du chef face aux Diables ?
Dans sa liste de 23 noms convoqués pour les deux matchs de Nations League, l’entraîneur des Bleus, Didier Deschamps, n’a pas fait dans le très original. Mais le champion du monde 98 a tout de même décidé de faire appel à un petit nouveau : Matteo Guendouzi. Le milieu central n’a encore jamais honoré une sélection en équipe de France et y aura peut-être droit contre la Belgique, en demi-finale.
 
Jeu entre les lignes
 
Prêté cette saison à l’Olympique de Marseille par Arsenal, le natif de Poissy s’est parfaitement épanoui dans le club phocéen. Son profil bien particulier a forcément tapé dans l’œil de Deschamps qui a vu dans les qualités du joueur une arme intéressante pour bonifier ses Bleus. Le genre de joueur qui pourrait faire mal dans le jeu de possession.
 
Milieu central relayeur, Guendouzi aime particulièrement évoluer entre les lignes, avec une tendance à se positionner plutôt entre le milieu et la défense adverse. Ce qui ne l’empêche pas de redescendre pour permettre aux latéraux de monter d’un cran. Ballon au pied, le Marseillais utilise sa qualité de passe, couplée à une bonne vision du jeu, pour casser les lignes de manière rapide. D’une simple passe, il parvient à éliminer plusieurs hommes. S’il venait à jouer contre la Belgique, il faudrait surtout bloquer les lignes de passes plus que de le presser.
 
Talent précoce
 
S’il est déjà dans le circuit pro depuis quelques années, Matteo Guendouzi n’a cependant encore que 22 ans. C’est à 17 ans et avec Lorient que le joueur formé au Paris Saint-Germain a fait ses débuts. Des débuts en Ligue 1 qui le verront cependant plonger un étage plus bas avec son club. Auteur d’une bonne saison en Ligue 2, il rejoint ensuite Arsenal et la Premier League.
 
Malgré une expérience toute limitée au plus haut niveau, Guendouzi s’adapte assez rapidement aux exigences du championnat anglais et au jeu voulu par les Gunners et Unai Emery. Lors de la saison 2019-2020, ses bonnes prestations lui valent d’ailleurs d’être déjà appelé par Deschamps, sans toutefois honorer une première cap. En froid avec Arteta, le remplaçant d’Emery, il part en prêt au Hertha Berlin la saison dernière avant de rejoindre cet été l’Olympique de Marseille et d’y briller.
 
Reste maintenant à voir si Didier Deschamps le trouvera suffisamment mûr pour jouer dans son équipe, voire même comme titulaire. Pour les Belges, une réponse négative à cette question serait l’idéal, car le joueur risque bien de faire des dégâts s’il joue.
 
Suivez la rencontre entre la Belgique et la France ce jeudi 7 octobre dès 19h50 sur RTL-TVI.