Roberto Martinez a décidé de ne convoquer que quatre défenseurs centraux alors que son système en utilise déjà trois. L’Espagnol compte visiblement sur la polyvalence de certains. A ce titre, pourrait-on voir Castagne dépanner dans l’axe ?
Avec uniquement Jason Denayer, Toby Alderweireld, Jan Vertonghen et Dedryck Boyata appelés en tant que défenseurs centraux, Roberto Martinez prend peut-être un risque si vous venions à perdre deux joueurs. Une blessure, une suspension… Qui sait ce qui peut arriver. Et dans ce cas-là, il faudra forcément faire appel à un joueur d’un autre secteur pour suppléer (à moins que le coach ne change son système ?).
 
Leander Dendoncker est forcément le premier à qui l’on pense, et il y a aussi Axel Witsel qui a déjà joué à ce poste avec le Borussia Dortmund. Mais une autre solution est évoquée par certains : Timothy Castagne. Un choix qui peut paraitre surprenant et que nous allons tenter de décortiquer. Le Luxembourgeois est-il vraiment une solution dans l’axe de la défense ?
 
Peu d’expérience
 
Formé pour jouer tant comme arrière-droit qu’arrière-gauche, c’est là qu’il a débuté sa carrière avec Genk. Et on l’a très peu retrouvé dans l’axe de la défense. La première fois, c’était lors de la saison 2014-2015. Une expérience sans lendemain avec le Racing. A l’époque, les Limbourgeois avaient fait 1-1 contre Lokeren.
 
Plus récemment, c’est avec Leicester qu’on a retrouvé l’Arlonais dans l’axe. Castagne a ainsi terminé la saison en Premier League à cette position. Quatre matchs qui n’ont cependant pas été couronné de succès. Lors des ces rencontres, les Foxes ont encaissé 11 goals pour 3 défaites et une seule victoire. Il faut dire que les réflexes en tant que défenseur central ne sont pas les mêmes que ceux en tant qu’arrière-latéral.
 
Des qualités utiles malgré tout ?
 
Cette solution serait évidemment choisie en cas de dernier recours. Et si on n’est pas franchement convaincu, on peut tout de même trouver certains aspects positifs à cette hypothèse, notamment en se basant sur les qualités de Timothy Castagne. Malgré sa taille (1m85), le joueur possède de la vitesse, ayant l’habitude d’arpenter le flanc. Or, c’est une critique qui revient souvent sur notre défense centrale : sa lenteur. Un Timothy Castagne pourrait donc apporter un peu de rapidité là où il en manque.
 
Sa taille est également un atout intéressant pour jouer dans l’axe et être à la réception des éventuels centres de l’adversaire. Enfin, la qualité de passe du joueur peut également être utile pour sortir proprement le ballon, voire même pour tenter des relances plus longues.
 
Suivez la rencontre entre la Belgique et la France ce jeudi 7 octobre dès 19h50 sur RTL-TVI.