‘Video Games’ : la ballade originale et mélancolique qui lança la carrière de Lana Del Rey

Il y a tout juste dix ans, le monde découvrit Lana Del Rey grâce à son hit planétaire ‘Video Games’. Ce single a marqué les esprits par l’originalité de son clip, réalisé par la chanteuse elle-même. Le morceau aux paroles d’amour a même été élu ‘Chanson de la décennie’ par le magazine britannique ‘Q’. Retour sur cette ballade qui a lancé la carrière de la star. 

Le 10 octobre 2011, une certaine Lana Del Rey télécharge une vidéo sur YouTube. Encore inconnue du grand public, le clip est relayé par de milliers de personnes. Le mini-film est réalisé par ses soins, on y voit des séquences granuleuses d'amoureux tirées de bobines de films d'époque et qui sont entrecoupées de séquences où la chanteuse, immobile, fixe la caméra en chantant. Elle devient très vite une icône et fait le buzz sur les réseaux sociaux. 

En plus, du clip original, des paroles aux mots forts font de cette ballade un succès planétaire. La chanson est écrite par l’artiste américaine et Justin Parker, auteur et compositeur anglais. Ce dernier lui compose une musique mélancolique au piano avec de simples accords. La voix envoûtante de la chanteuse nous transporte dans ses sentiments amoureux les plus profonds. Des paroles qui puisent son inspiration dans un amour à la fois complaisant et obsessionnel. Elle y parle d’une relation où elle se sent délaissée pour des jeux vidéos. Un mal déjà vécu par des centaines de jeunes filles à l'ère de la Playstation et d'internet. 

Pour l’écriture, la chanteuse aux airs tristes s’inspire de deux peines de coeur qu'elle a connues. "Le couplet parlait de la façon dont les choses se passaient avec une personne (Josh Kemp, NDLR), et le refrain de la façon dont je souhaitais que les choses se passent vraiment avec une autre personne, à laquelle j'ai pensé pendant longtemps", a-t-elle déclaré auprès Socialstereotype.com.

 

Anti-féministe ?

Tout au long de 'Video Games', Lana Del Rey construit son fantasme de romance et ce désir est crié par les mouvements féministes. Face à la monotonie de son couple, elle fait tout pour capturer l’attention de son conjoint bien trop occupé à jouer à World of Warcraft. Elle se met en scène pour qu’il la regarde : "J'ai mis sa robe d'été préférée. / Il me regarde me déshabiller. / J’ai mis son parfum préféré". Une relation condamnée où la chanteuse semble s’installer dans une routine où elle s’efface pour son amour "C’est toi, c’est toi, tout est pour toi. Tout ce que je fais". Parallèlement, elle affirme son amour obsessionnel en chantant "Le paradis sur Terre existe quand tu es avec moi", où elle ne semble vivre que pour être aimée "On dit que le monde a été construit pour deux. La vie ne vaut que si quelqu'un vous aime". Une chanson qui rappelle certains contes de fée de notre enfance, imprégnée de nostalgie pour un âge d'or de la romance, sans la distraction des jeux vidéo.

Malgré son approche à vouloir contenter son homme, on retrouve dans les paroles de Lana Del Rey, une réalité cinglante. Celle de femmes qui ne peuvent pas s’émanciper et restent dans leurs banlieues américaines à rêver du prince charmant aux côtés d’un homme qui ne leur prête guère attention. Mais grâce aux prochains tubes de sa carrière, comme 'Normal Fucking Rockwell’ en 2019, on peut constater une véritable libération sexuelle et domination du genre féminin. Et là, le sens de la chanson prend une tout autre interprétation. On y voit la jeune fille mûrir et ce même si elle aime jouer sur ces deux aspects contradictoires. 

Une chanson "vouée à l’échec"

Avant de faire le buzz sur la toile, ‘Video Games’ avait pourtant été refusée par une dizaine de maisons de disques. Certains reprochaient au morceau d’être "trop long", "trop sombre" et "impossible à passer à la radio".  Mais dès sa sortie, la chanson fait un carton et amasse des critiques positives. Très rapidement, le titre est classé dans les meilleurs singles de l’année 2011. En Belgique, la chanson a atteint jusqu’à la deuxième position des classements musicaux et a même été élue 'chanson de l'année 2011' par le magazine anglais NME. 

De plus, grâce à cette chanson romantique et dépressive, Lana Del Rey impose un style qu’elle qualifie elle-même de ‘Hollywood Sadcore’, la naissance du genre pop alternatif, caractérisé par des paroles poignantes, des mélodies graves et un tempo plus lent. C’est le romantisme d’une esthétique que l’on retrouve auprès d’artistes comme The Neighbourhood ou encore Arctic Monkeys.

Au coeur des polémiques

Avant même la sortie de son premier album, l’interprète de ‘Video Games’, est qualifiée d’icône dans les Inrocks. Avec seulement deux chansons sorties en 2011, ‘Video Games’ et 'Born to die’, la jeune femme fait couler beaucoup d’encre. Mais tout dérape en 2012, quand Lana Del Rey, du haut de ses 25 ans à l’époque, est victime de trac et livre la pire prestation de l’histoire du ‘Saturday Night Live’. Les critiques ont été assez virulentes que ce soit sur la toile ou dans les médias. 

Ensuite, elle est accusée de plagiat. Une star grecque du nom d’Eleni Vitali lui reproche d’avoir copié la mélodie d’une de ses chansons en grec, datant de 1991. Le titre en question s’intitule ‘I dromi pou agapissa’, (les routes que j’ai aimées), composé par Giorgios Stavrianos. La chanteuse grecque aurait même poursuivi l’Américaine en justice. Depuis, les deux artistes refusent de s'exprimer sur cette accusation ou de la confirmer. Malgré les critiques à son égard, la jeune femme continue d’enregistrer des tubes à succès. Cette année, elle célèbre ses dix ans de carrière et compte pas moins de sept albums

Proximus Pickx vous laisse juger la ressemblance avec la version grecque par vous-même. 
 

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top