Les célébrations mythiques : Paul Merson enfile les verres de bières

Paul Merson, c’est un sacré personnage du football anglais, qui a fait parler autant de lui pour ses exploits sportifs que ses problèmes extra-sportifs. Il en a même fait une célébration.

Paul Charles Merson de son nom complet, a fait ses débuts pour Arsenal lors de la saison 1986-1987 alors qu’il est âgé de 18 ans. Formé comme attaquant, c’est dans le milieu du jeu qu’il trouve le succès dans sa carrière. Après un près à Brentford pour s’aguerrir, il devient une valeur sûre à Arsenal. 

De 1986 à 1997, il est titré champion d’Angleterre à deux reprises, remportait une FA Cup, une League Cup, et une coupe d’Europe. Sur le plan individuel, il est élu en 1989 comme meilleur jeune joueur de l’année dans son pays. Il défend aussi les couleurs de la sélection à 21 reprises. Après sa période à Arsenal, il passera par Middlesbrough, Aston Villa, Portsmouth avant de terminer sa carrière dans les divisions inférieures. 

Des dépendances

Pour de nombreuses personnes, Paul Merson reste un talent gâché. La cause ? L’alcool, le jeu et la drogue. C’est en 1994 qu’il admet ses problèmes et il suit différentes cures pour combattre ses maux. Il commence à boire à 18 ans, lors de son prêt à Brentford. "comme un billet pour un monde différent" explique celui qui a souffert "d’anxiété paralysante" tout au long de son enfance et  qui "se sentait en sécurité" sur le terrain, comme il l’a écrit dans ses mémoires, intitulé 'Hooked'

Il se livre à 100% par rapport à ses différents combats durant sa carrière, avouant avoir tout perdu à cause de cela. "J’avais des bookmakers qui me poursuivaient, des dealers qui me poursuivaient. J’ai réglé une dette de cocaïne en remettant mon blazer d’Arsenal et en le déclarant volé. La paranoïa a pris le dessus. J’étais convaincu que quelqu’un me traquait". Aujourd’hui, il a réussi à vaincre ses addictions et il est notamment consultant pour différents médias sportifs en Angleterre.

Une célébration à la Merson

Durant sa carrière, Paul Merson a donc remporté la FA Cup, en 1993. Pour se faire, les Gunners sont venus à bout de Sheffield Wednesday en deux matches en finale. Mais avant cela, lors de la demi-finale, Arsenal s’est débarrassé de Tottenham sur le score de 1-0 grâce à un but de Tony Adams à la 80e minute.

A cette époque, les premières rumeurs quant aux addictions de Merson font surface dans la presse et les critiques sont dures par rapport à son problème d’alcoolisme. Paul Merson célèbre donc la victoire en défilant devant le public, simulant de descendre les bières à la vitesse de l’éclair. Une célébration de génie à l’époque ! 

Décuvrez la célébration de Merson ci-dessous.

Fan de notre série ? Découvrez l’histoire de Robbie Keane, celui qui détestait se voir

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top