Suite à des performances bien en dessous de celles qui étaient attendues cette saison, le management de G2 Esports a marqué son intention de reconstruire l’équipe. Une restructuration qui pourrait passer par le départ, entre autres, de l’ADC star Martin “Rekkles” Larsson, recruté au début de la saison.

Soyons honnêtes, après la saison réalisée par G2 Esports, tous les observateurs s’attendaient à une restructuration profonde du roster, considéré auparavant comme l’un des meilleurs de la planète. Après avoir raflé consécutivement les titres des deux splits en 2019 et en 2020, l’équipe n’a réussi qu’à sécuriser une troisième et une quatrième place lors des play-offs de cette saison. Pourtant, beaucoup voyaient cette année comme celle de G2 Esports, dont on s’attendait à voir l’équipe renforcée par l’arrivée surprise de l’ADC suédois Martin “Rekkles” Larsson, pourtant historiquement rattaché à Fnatic.

D’après les révélations faites par le site d’informations Dot Esports et son reporter Pablo Suarez, G2 Esports orienterait cette restructuration de l’équipe autour du midlaner Caps, poussant potentiellement vers la sortie son toplaner Wunder, le support Mikyx et le coach Grabbz. La structure aurait en effet ouvert les discussions avec plusieurs organisations afin de vendre les contrats de ses membres, dont la clause de rachat atteint parfois plusieurs millions d’euros.

Mais les informations révélées cette semaine laissent à penser que Rekkles serait lui aussi menacé par cette restructuration. Les relations entre l’organisation et son joueur se seraient dégradées durant les derniers mois. À tel point que Rekkles, initialement prévu comme invité spécial et représentant de son équipe pour le tirage des groupes des Worlds 2021, aurait annulé au dernier moment sa venue, forçant Jankos à le remplacer.

Dans un dernier papier de Dot Esports, c’est d’ailleurs la relation entre les deux joueurs qui est mise en avant comme raison supplémentaire pour un potentiel départ du Suédois. Le jungler de la formation aurait marqué son intention de ne plus vouloir jouer dans la même équipe que Rekkles, un sentiment apparement partagé par le midlaner Rasmus “Caps” Winther. Au vu de la volonté de G2 Esports de construire une équipe autour du jeune Danois, et de l’extension de contrat de un an que ce dernier a signé début septembre, l’exclusion de Rekkles devient de plus en plus probable.

Reste maintenant à savoir dans quelle équipe atterrira l’ADC star la saison prochaine. Si G2 Esports se serait d’abord refusé à entamer des discussions autour du joueur alors que l’affaire était réglée en interne, Vitality aurait marqué son interêt envers le joueur. Un potentiel futur en LPL, la ligue chinoise de League of Legends, n’est pas non plus à exclure, tant les deux parties ont manifesté leur interêt pour ce scénario. Rendez-vous fin novembre pour le début du mercato, où cette affaire devrait prendre un petit coup d’accélérateur.