Lors du dernier rassemblement de l’Equipe de France, Kylian Mbappé n’avait pas particulièrement brillé. Le joueur du Paris Saint-Germain avait été assez bien critiqué et avait quitté le groupe après une blessure lors du premier match, contre la Bosnie.
Kylian Mbappé sera-t-il l’homme clef de la France lors de la demi-finale de Nations League contre la Belgique, jeudi prochain ? Dans l’Hexagone, on l’espère vivement car l’attaquant du Paris Saint-Germain est le genre de joueur qui peut décider d’un match sur une seule action. Mais le problème avec Mbappé, c’est qu’il faut qu’il soit dans de bonnes dispositions pour le faire, ce qui n’avait pas été vraiment le cas lors du dernier rassemblement.
 
L’ancien de Monaco avait dû quitter la pelouse de Strasbourg en cours de partie, touché au mollet. Jusque-là, son match avait été assez insipide. Il ne s’était guère montré à son avantage. Après examens, on n’avait pas relevé une blessure importante mais le joueur avait tout de même quitter le groupe pour retourner se faire soigner à Paris. Pour certains observateurs, il s’agissait là d’un caprice de star et d’un coup de pression du PSG.
 
L’esprit libre
 
A l’époque, Mbappé sortait d’une période personnelle assez délicate. Avec la venue de Lionel Messi à Paris, un départ au Real Madrid fut très proche. Les Merengues ont fait le forcing jusqu’au bout pour arracher le Parisien et le faire venir dans la capitale espagnole. Mais Paris a tenu bon, repoussant toutes les offres du Real pour sa pépite française.
 
Difficile de savoir quel était l’état d’esprit du joueur à ce moment puisqu’il ne s’est tout simplement pas exprimé sur le sujet. Paris avait en tout cas mis les choses au clair. Avec le recrutement de Messi (mais aussi ceux de Ramos, Wijnaldum, Hakimi), le club formait une équipe compétitive, ce que réclamait Mbappé. A un an de la fin de son contrat, Paris lui mettait clairement la pression, quitte à le laisser partir libre dans quelques mois.
 
Quelques semaines plus tard, ce transfert avorté est derrière lui et le joueur a pu à nouveau se concentrer sur le PSG. Toutefois, le mois de septembre n’a pas été des plus performants sur le plan personnel pour Mbappé avec seulement 1 but (mais tout de même 3 assists) en 6 matchs. Le réveil viendra-t-il contre la Belgique ?
 
L’entente avec Benzema
 
Lors de l’Euro, tout le monde a scruté l’entente sur le terrain entre Kylian Mbappé et Karim Benzema. S’il est clair que les deux hommes s’entendaient à merveille en dehors de la pelouse, les connexions n’étaient pas aussi évidentes sur le terrain. Mais rapidement, tout s’est fait plus fluide entre les deux, comme en attestent les deux assists du Parisien pour le Madrilène, contre le Portugal et la Suisse.
 
Benzema étant dans la forme de sa vie pour le moment au Real Madrid, Mbappé pourrait très probablement en profiter avec l’Equipe de France, et c’est la Belgique qui risque bien d’en souffrir. Il faudra donc se montrer particulièrement solide sur le côté droit du terrain.
 
Suivez la rencontre entre la Belgique et la France ce jeudi 7 octobre dès 19h50 sur RTL-TVI.