One day, one goal : Bobby Charlton met l'Angleterre sur la bonne voie à la Coupe du monde 1966

La Coupe du Monde 1966 reste la seule victoire de l’Angleterre dans ce tournoi. En tant que pays organisateur, les Anglais jouaient chez eux, et après un départ poussif c’est Bobby Charlton qui a lancé les Three Lions sur la bonne voie grâce à un but magnifique.

Le 11 juillet 1966, les grandes festivités du football ont débuté pour la huitième fois de l'histoire. L'Angleterre, pays d'origine du foot, a débuté contre l'Uruguay. Alf Ramsey, l'entraîneur anglais de l'époque, s’était laissé aller à une déclaration audacieuse avant la Coupe du Monde. Son équipe deviendra championne du monde dans son propre pays. Cependant, la réalité du terrain a vite donné à ses mots l’allure d’un boomerang. Lors du match inaugural, les Anglais n’ont pas su faire mieux que 0-0.
 
L'optimisme quant à la possibilité pour l'Angleterre de devenir championne du monde a fait place au scepticisme dans les journaux et dans les rues, les jours suivants. Le 16 juillet, cinq jours après le match d'ouverture, l'Angleterre devait affronter le Mexique. Et après une bonne demi-heure, l'Angleterre semblait condamnée à un nouveau match pauvre. Les quelque 92 000 spectateurs présents à Wembley ont peu à peu perdu confiance en leurs Three Lions.

Survivant d'un accident d'avion

C'est dans ce genre de situation que vous avez besoin de héros qui peuvent tirer l’équipe vers le haut quand les choses deviennent difficiles. Ce rôle héroïque est revenu à Bobby Charlton, le 16 juillet. L'homme s'était construit un beau palmarès dans le football anglais avec Manchester United. Quelques années plus tôt, en 1958 pour être exact, Charlton avait été l'un des survivants d'un accident d'avion dans lequel se trouvait la sélection complète de Manchester United. Sur les 44 personnes à bord, 23 n'ont pas survécu au crash.
 
Charlton est resté en vie et a été appelé en équipe nationale pour la première fois cette année-là. Sa carrière internationale durera jusqu'en 1973. En 106 matches, il a marqué 49 buts. Jusqu'en 2015, il était le meilleur buteur de tous les temps de l'équipe nationale britannique.
 
L'un de ses buts a été le premier but anglais lors de la Coupe du monde de 1966. Il a ouvert le score à la 38e minute face à des Mexicains qui défendaient ardemment. Partant de son milieu de terrain, Charlton a pu s’avancer de manière étonnante sans être attaqué. Arrivé à 25 mètres du but mexicain, le Mancunien décochait une frappe du pied droit qui volait en pleine lucarne. Le gardien de but mexicain Ignacio Calderon n'a pas eu la moindre chance.

It’s coming home

Ce but a provoqué un véritable retournement de situation pour les Anglais. Les Britanniques semblaient s'être débarrassés de leur trac. Roger Hunt a ensuite doublé la mise pour une victoire 2-0. Le même Hunt a porté l'Angleterre contre la France quatre jours plus tard en inscrivant les deux buts du match, permettant à l'Angleterre de se qualifier pour les quarts de finale en tant que vainqueur du groupe.
 
L'adversaire qui se dressait alors sur la route anglaise était l'Argentine, qui en a fait un véritable match de l’enfer. Le but de Geoff Hurst est le seul point positif. En demi-finale, où Charlton allait jouer un autre rôle héroïque, c’est le Portugal qui était au menu des Three Lions. L'Angleterre s'est imposée 2-1 contre le Portugal d'Eusebio grâce à deux buts de Charlton.
 
Wembley pouvait alors se préparer à la grande finale contre le rival allemand. Les 98 000 spectateurs ont vu les Allemands prendre l'avantage après 12 minutes mais au bout des 90 minutes le score était malgré tout de 2-2. Il faut attendre la prolongation pour que l'Angleterre se débarrasse de la RFA grâce à deux buts de Hurst. L'un de ses buts suscite toujours la controverse car on ne sait pas s’il a véritablement franchi la ligne après avoir heurté la transversale. Le juge de touche azéri a cependant accordé le but.
 
L’Angleterre n’en avait cure et remportait la Coupe du Monde. Pour la première (et unique jusqu’à présent) fois, football is coming home.
 
Fan de notre série ? Revivez le but chanceux de Philipp Schobesberger avec le Rapid Vienne.
 

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top