Avec Antwerp - La Gantoise ce dimanche 3 octobre, un match spéciale se profile pour Birger Verstraete. Le milieu de terrain affronte les Buffalos avec lesquels il a connu de belles années et où il manque cruellement. 

Janvier 2017. Birger Verstraete passe de Courtrai à La Gantoise. Après une excellente période en Flandre occidentale, le milieu de terrain se réfugie à Gand. Il y connaitra une très bonne période jusqu'à l'été 2019. Ses performances ont attiré l'attention de différents clubs en France et en Angleterre. Le sélectionneur national belge Roberto Martinez l'a même fait débuter avec les Diables rouges en 2018. Lors d'un match amical contre l'Écosse, il a remplacé Mousa Dembélé.

Verstraete a toutefois opté pour la Bundesliga. En 2019, le FC Cologne a de nouveau accédé au plus haut niveau. Un projet qui a séduit Verstraete. Mais une opération du ménisque a rapidement mis des bâtons dans les roues. Après l'opération, Verstraete ne voyait presque plus rien à travers son œil gauche. Une thrombose avait endommagé sa vue. Heureusement, un bon traitement a suivi et le Belge n'est plus gêné par cela. 

Bouée de sauvetage

Les problèmes physiques à Cologne et l'éclatement de la crise sanitaire ont fait que Verstraete s'est retrouvé dans une impasse. À tel point qu'il a envisagé de mettre fin à sa carrière professionnelle. "Je ne me sentais pas du tout en sécurité sur le terrain. Pourquoi est-ce que je joue encore au football ? Je me tenais sur le terrain avec de la peur. Trois jours avant un match, je ne dormais plus. Dans mon subconscient, je n'étais tout simplement pas prêt pour ça. Le football n'était qu'une façade", a déclaré Verstraete. 

L’Antwerp lui a lancé une bouée de sauvetage. D'abord en prêt l'année dernière et depuis cette saison comme membre à part entière du noyau. Sous la direction d'Ivan Leko et maintenant avec Brian Priske comme entraîneur, Verstraete fait ce pour quoi il a été engagé : donner de l'âme au milieu de terrain anversois . Ce que Verstraete fait avec vigueur. Contre le Racing Genk, lors du match phare de la cinquième journée, il était partout. En dehors de son but, il a livré une performance complète. Mais contre l'Union, il n'a pas donné suite.

Le manque de personnalité de Gand

Malgré les rares erreurs, la personnalité de Verstraete est une valeur ajoutée importante dans le noyau anversois. Un aspect qui manque au milieu de terrain à Gand. "La seule personnalité que vous avez à Gand est sur la touche avec Hein Vanhaezebrouck", a déclaré l'analyste Gert Verheyen au Het Nieuwsblad. 

Et qu'en est-il de Vadis Odjidja et Sinan Bolat. "Vadis est trop souvent blessé et au moment où l'équipe a besoin de lui, il n'est souvent pas là", a déclaré Verheyen. "Gand a besoin de leaders sur lesquels on peut compter." Heureusement, une victoire bien nécessaire contre le Cercle de Bruges lors de la journée précédente a permis à Gand de progresser un peu au classement. Cela semblait mal parti à la pause, mais Julien De Sart et le remplaçant Darko Lemajic ont effacé le déficit. Ce dernier a encore prouvé sa valeur. Il avait déjà fait la différence en Europe. Le Serbe poursuivra-t-il cette ligne lors du match au sommet contre l'Antwerp ?

Suivez Antwerp - La Gantoise ce dimanche 3 octobre à 18h30 et la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.