Le Bayern Munich se déplace ce dimanche à Francfort dans le cadre de la septième journée de Bundesliga. L’Eintracht qui a dans ses buts un certain Kevin Trapp, venu chercher la stabilité là où il a explosé.

Avec cinq partages et une défaite, l’Eintracht Francfort court toujours derrière un premier succès cette saison en Bundesliga. Un départ mitigé pour les troupes d'Oliver Glasner, arrivé au club cette saison en provenance de Wolfsburg. Le nouveau coach a la lourde tâche de prendre la succession de Adi Hütter, parti vers Monchegladbach.

L’an dernier Francfort a terminé à la quatrième place du classement, décrochant ainsi un ticket pour la Ligue Europa où le club côtoie l’Antwerp. Ce dimanche, le duel face au Bayern Munich sera aussi l’affrontement entre deux portiers de la sélection allemande.

Une carrière réfléchie

Si l’Eintracht obtient de bons résultats ces dernières années, c’est notamment grâce à son portier, Kevin Trapp. Le gardien de 31 ans avait découvert la Bundesliga à Kaiserslautern en 2008. Relégué en 2012, il intéresse les plus grands clubs allemands mais signe à Francfort, qui rejoint l’élite. Il veut absolument du temps de jeu pour réaliser son rêve : joueur pour la Mannschaft. Ce qu’il fera quelques années plus tard. 

Il devient le capitaine de l’équipe en 2014 mais ne peut refuser l’offre du PSG avec qui il s’engage en 2015. En concurrence avec Sirigu, l’Allemand prend l’avantage et devient titulaire à Paris avec qui il est champion de France tout en réalisant de grosses prestations en Ligue des Champions. 

Le traumatisme Barcelone

Lors de la saison 2016/2017, Alphonse Areola et Trapp se partagent le poste de gardien. Le 7 mars 2017, c’est ce dernier qui est dans les cages face à Barcelone lors de la mythique Remontada en Ligue des champions. Une défaite et six buts encaissés que le portier allemand a bien du mal à oublier comme il l’avouait à France Football en 2020. "J’ai vécu trois années magnifiques à Paris. Il y a juste un seul match que j’essaie d’oublier. Hormis ça, je n’ai que des bons souvenirs là-bas. Le problème, c’est que tout le monde m’en parle. (sourire.) Il y a quelques jours, mon partenaire Filip Kostic est venu me voir et m’a dit : 'J’ai vu le match contre Barcelone'. Je lui ai demandé : 'Lequel ?' Il m’a répondu : 'Le 6-1'. Voilà, encore. (sourire.) Je lui ai dit d’arrêter de m’en parler. J’essaie de l’oublier."

Et c’est du côté de Francfort que le portier tente de le faire. Barré par Areola en 2018, il est d’abord prêté à son ancien club avant de définitivement y revenir en 2019. Mais en septembre de cette année-là, il se blesse gravement à l’épaule et loupe le reste de la saison, perturbée par la pandémie. Il revient à son meilleur niveau l’an dernier avec le succès qu’on lui connait. 

Le Francfort de Trapp décrochera-t-il enfin un succès cette saison face à l’intouchable Bayern Munich de Manuel Neuer? Suivez ce match et la Bundesliga tout au long de la saison sur les chaines d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.

Le calendrier de la septième journée de Bundesliga:

Samedi 2 octobre

Dimanche 3 octobre