Le choc entre le Paris Saint-Germain et Manchester City, ainsi que le duel entre l'AC Milan et l'Atlético Madrid, sont au programme des matches de la deuxième journée de la Ligue des champions disputés mardi. Une deuxième journée qui voir le Club de Bruges de déplacer avec quelques espoirs à Leipzig après son match nul face aux Parisiens en ouverture.
A défaut de performances abouties, le Paris SG espère certainement reproduire ses résultats en championnat avec huit victoires en autant de matches lors de la venue de Manchester City dans le choc du groupe A.

Le PSG n'a pu faire mieux qu'un nul (1-1) en ouverture au stade Jan Breydel alors que les Anglais ont surclassé à Manchester le RB Leipzig (6-3).

Les Citizens avaient éliminé les Parisiens en demi-finale de la précédente édition de la Ligue des Champions avant d'échouer en finale contre Chelsea, qu'ils viennent de battre samedi à Londres (1-0) en championnat.

Le Paris SG devrait pouvoit aligner l'Argentin Lionel Messi et l'Italien Marco Verratti face à Kevin De Bruyne, qui a rejoué pour la première fois cette saison en Premier League ce week-end et à l'Anglais Jack Grealish.

Même s'il a toujours réussi à sortir des poules de Ligue des champions depuis sa prise de contrôle par QSI en 2011, le club neuf fois champion de France, n'a pas vraiment le droit à l'erreur mardi au Parc des Princes.

Un succès est également fortement recommandé pour le RB Leipzig à domicile contre le Club Bruges, équipe supposée la plus faible d'une poule très relevée.

A la peine en championnat jusque-là, l'équipe entraînée par l'Américain Jesse Marsh s'est relancée en écrasant samedi le Hertha Berlin (6-0).

Contre le leader de la Jupiler Pro League, qui pourrait encore devoir se passer de son capitaine Ruud Vormer, les Allemands compteront sur le Français Christopher Nkunku, auteur d'un triplé contre City et d'un doublé contre le Hertha.

Dans le groupe B, l'AC Milan, battu en ouverture à Anfield par Liverpool (3-2), tentera de lancer sa compétition contre l'Atlético Madrid de Yannick Carrasco.

Le champion d'Espagne en titre avait été accroché il y a deux semaines par le FC Porto (0-0).

Dans un groupe très ouvert, les Colchoneros de l'Uruguayen Luis Suarez et du Français Antoine Griezmann vont devoir améliorer leur forme offensive actuelle s'ils veulent maintenir intacts les espoirs d'enfin décrocher un premier sacre en Ligue des Champions après trois finales perdues (1974, 2014 et 2016).
L
es Milanais, où Alexis Saelemaekers est sorti homme du match du match de Serie A dimanche, sont sans doute un peu en manque de repères car ils n'ont pas participé à la C1 depuis 2014.

Les Reds, avec Divock Origi, sacrés eux à six reprises dans la plus prestigieuse des Coupes d'Europe, seront méfiants avant un déplacement souvent difficile chez le FC Porto.

Les joueurs de Jürgen Klopp ont éliminé les Dragons en huitièmes de finale en 2018 et en quarts de finale en 2019.

Dans le groupe C, le Borussia Dortmund (Axel Witsel et Thorgan Hazard), vainqueur du Besiktas à Istanbul il y a quinze jours (2-1), accueille le Sporting Portugal, qui avait été écrasé chez lui par l'Ajax Amsterdam (5-1) en ouverture.

Défaits samedi par le Borussia Monchengladbach (1-0), les coéquipiers du Norvégien Erling Haaland voudront se refaire contre les Portugais.

De leur côté, les Néerlandais, en pleine forme avec six succès consécutifs toutes compétions confondues, reçoivent le Besiktas, qui a subi vendredi sa première défaite de la saison en championnat (2-1) contre Altay Izmir.

L'Inter Milan, en déplacement en Ukraine pour y affronter le Shakhtar Donetsk dans le groupe C serait bien inspirée de ramener les trois points après s'être inclinée d'entrée à domicile contre le Real Madrid (1-0).

Mais les Ukrainiens sont aussi en mauvaise posture suite à leur revers (2-0) face aux Moldaves du Sheriff Tiraspol, pourtant novices dans la compétition.

Solide leader de Liga, malgré un nul concédé ce week-end à domicile contre Villarreal (0-0), le Real de Thibaut Courtois et Eden Hazard sera lui grandissimme favori contre le Sheriff au Santiago-Bernabeu.

La partie sera arbitrée par Lawrence Visser. Une première depuis 2011 pour un arbitre belge depuis Franck Debleeckere.