Son transfert était une des sagas de l’été mais Barcelone, dans une situation financière délicate, a décidé de se débarrasser du fameux salaire de Griezmann en le louant, avec une option d'achat obligatoire après deux saisons, à l’Atletico. Mais pour l’instant, ce retour tourne au fiasco.

Le FC Barcelone libéré, Antoine Griezmann soulagé et l’Atletico Madrid satisfait, c’est ainsi que l’on pouvait résumer le transfert du joueur lors des dernières minutes du mercato estival il y a quelques semaines. Après ses premiers matches sous la vareuse des Colchoneros, on est bien loin de ces espérances. En quatre rencontres de Liga et une de Ligue des Champions, soit 305 minutes de jeu, les compteurs buts mais aussi passes décisives du champion du monde 2018 sont toujours bloqués à zéro. Pire encore, il n’a toujours pas cadré la moindre frappe en Liga cette saison, que ce soit avec Barcelone ou l’Atlético Madrid. 

Un poids pour l’équipe

Si Griezmann ne répond pas aux attentes au niveau des statistiques personnelles, collectivement, l’Atletico éprouve d’énormes difficultés lorsque le Francais est sur la pelouse. Un exemple ? Lorsque le numéro 8 est sur la terrain, les hommes de Simeone n’ont jamais réussi à faire trembler les filets. 

Si l’entraineur avait défendu son joueur après des victoires arrachées dans la souffrance, le weekend dernier, le champion en titre s’est incliné sur la pelouse d’Alavés, lanterne rouge de la Liga. Avec, encore une fois, une prestation de Griezmann assez terne. En deux ans, le club de la capitale espagnole a sans doute changé de style, et l’ancien barcelonais doit s’y faire, mais le temps presse. D’autant que les médias espagnoles commencent à attaquer le joueur.

Le déclic face au Barça ?

Et si le meilleur moment pour retrouver le vrai Griezmann était ce samedi avec la réception du FC Barcelone ? Le passage du joueur offensif en Catalogne n’a pas vraiment été un succès, lui qui n’a jamais trouvé sa place sur le terrain ni dans le vestiaire. 

Mais attention car ce Barça en reconstruction reste un danger, d’autant que les Catalans ont récupéré leur pépite Ansu Fati, sur la touche depuis novembre 2020. Entré dimanche dernier à dix minutes de la fin, le milieu offensif de 18 ans a immédiatement fait trembler les filets. Le nouveau numéro 10 du Barça s’est débrouillé tout seul pour faire 3-0 et redonner un peu le sourire au Camp Nou en ce début de saison mitigé. 

Griezmann va-t-il montrer son meilleur visage face à son ancien club ou le Barça prouvera-t-il qu’il peut faire mieux sans lui?

Suivez la Liga tout au long de la saison, y compris la rencontre entre l’Atletico Madrid et le FC Barcelone ce samedi 2 octobre à 21h, sur les chaînes d'Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.

Le programme de la 8e journée de Liga :

Samedi 2 octobre 

Dimanche 3 octobre