L'Italie était pointée comme une des nations favorites pour la maillot arc-en-ciel dimanche à Louvain, où le premier coureur transalpin est Sonny Colbrelli, 10e.
"Nous avons un peu dormi au début de la course, Trentin et Ballerini ont chuté, ils auraient pu être très utiles dans le final", déclare Colbrelli. "A la fin, il fallait garder un oeil sur tous, je suivais van Aert et van der Poel et ce sont Alaphilippe et les autres qui sont partis. Les cartes se sont retournées contre nous, j'avais de grandes jambes. Je remercie tous mes coéquipiers pour ce qu'ils ont fait mais j'avoue que j'aurais aimé terminer la saison autrement", ajoute l'Italien, sacré champion d'Europe il y a deux semaines à Trente devant Remco Evenepoel.