Cinq choses que vous ne saviez pas sur 'N’oubliez pas les paroles'

L’émission de France 2 ‘N’oubliez pas les paroles’ fait partie du quotidien de nombreux téléspectateurs depuis 13 ans déjà. Devenu mythique, le programme est bien connu du public et pourtant… Proximus Pickx vous dévoile cinq choses que vous ne saviez peut-être pas encore sur l’émission de Nagui.

L’Amérique comme origine


N’oubliez pas les paroles’ n’est pas du tout une invention française, mais bien américaine. En effet, l’émission est directement adaptée de la version américaine ‘Don’t Forget the Lyrics !’, créé par Jeff Apploff, et diffusée sur la chaine FOX de 2007 à 2011. Le programme est en réalité un grand karaoké dont les candidats doivent chanter les titres proposés, et retrouver les mots manquants lorsque les paroles ne sont plus affichées à l’écran. La première version française (jusqu’en 2013), était fort calquée sur la version américaine ; il n’y avait donc qu’un seul candidat, qui devait faire grimper la cagnotte pour tenter de remporte jusqu’à près de 100.000 euros.

Maestro


Désormais, depuis 2013, les candidats sont deux à s’affronter. Il y a donc un « challenger » et un « maestro ». Le challenger tente de détrôner et battre le maestro, qui est l’heureux champion du jeu avant d’être battu par un challenger qui deviendra le nouveau maestro. Le maestro peut faire grimper sa cagnotte et gagner jusqu’à 20.000 par soir. Un mécanisme créé par les Français et qui revient souvent dans leurs jeux télévisés. Le présentateur, Nagui, est d’ailleurs à l’animation de plusieurs émissions comprenant la notion de « champion ».

Tournage


‘N’oubliez pas les paroles’ est tourné à Saint-Denis, en France. Lors de chaque enregistrement, ce sont environs une douzaine d’émissions qui sont tournées l’une après l’autre. Le programme est réalisé par Gérard Pullicino et diffusé sur France 2 depuis 2007. Il est produit par Gaëlle Leroy et Leslie Blumberg, et aussi, par la société de production de Nagui : Air Productions.
Pour participer à l’émission, les candidats doivent passer toute une panoplie de castings et d'entretiens avant d’arriver sur le plateau aux côtés de Nagui. Depuis 2021, le nombre de participations est devenu illimité et les castings se font en vidéo-conférence.

Les Zikos et Cruella

Autre adaptation moderne et française : les « Zikos », comme ils sont surnommés par Nagui. Ce sont les musiciens qui jouent en direct les chansons interprétées par les candidats mais aussi ceux qui ambiancent l’émission et interagissent d’ailleurs régulièrement avec le présentateur et/ou les candidats. Ils apportent une véritable plus-value à l’émission et une ambiance chaleureuse et festive.
Depuis 2016, un autre personnage phare est rentré dans le programme : Cruella. Il s’agit de la voix-off qui répète les paroles devinées par les candidats, ou qui annonce le texte correct en cas d’erreur. Interprétée par Gaëlle Leroy, co-productrice de l'émission, Cruella est en réalité apparue par erreur. En effet, Nagui jouait ce rôle auparavant grâce à une oreillette, mais il a demandé à quelqu’un de l’équipe de s’en occuper après qu’un technicien lui ait envoyé près de 1.000 hertz dans les oreilles.

Chiffres clés


L’émission comptabilise près de 5.200 épisodes enregistrés depuis ses débuts sur France 2 en 2007. Le plus grand maestro, toutes les diffusions confondues, est Margaux, qui a remporté en décembre 2019 près de 530.000 euros en 59 victoires. Quant à Jennifer, elle obtient le record de victoires, avec un total de 64 réussites en novembre 2020, mais pour « seulement » un montant de 388.000 euros.

‘N’oubliez pas les paroles’ a fêté sa treizième bougie et semble toujours dans le cœur des téléspectateurs, qui sont en moyenne deux millions à suivre le programme chaque soir.

Regardez ‘N’oubliez pas les paroles’ tous les soirs à 19h15 sur France 2 ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top