Cette semaine, notre rubrique ‘Artiste de la semaine’ est consacrée au trio pop/rock bruxellois Annabel Lee. Lauréat des Octave 2021, ce jeune groupe indie fait enfin découvrir leur premier album ’Let The Kid Go’ en concert. Prochainement, ils se produiront au Botanique ce 9 octobre.

‘Annabel Lee’ fait ses débuts en 2017 avec Jérôme ‘Vankou’ Damien à la basse, Hugo Claudel à la batterie et Audrey Marot au chant et à la guitare. Originaire de Bruxelles, ce groupe de garage rock et indie s’est fait notamment connaître au Botanique, au festival Eurosonic et en première partie de Paquet Courts. Le trio est encore jeune puisque leur premier album, ‘Let The Kid Go’, est sorti en mars 2020 après deux EP’s. 

Son style électrique et innocent rassemble des mélodies pop/rock aux choeurs et aux refrains entraînants. Entre mélancolie et sourire, Annabel Lee charme les coeurs des Bruxellois et remporte les Octave de la Musique 2021. Leur parcours n’a pas été sans encombre puisqu’au lancement de leur disque, la pandémie est arrivée. 


Premier concert sans masque

Alors qu’une tournée était prévue, notamment en France, le groupe a été forcé, comme tout le monde, de se confiner. "On en a profité pour répéter sans deadline, sans pression. Et on a bien avancé sur la composition du prochain disque. Après, même si on n’a pas joué, ‘Let the kid go’ a été reconnu: on a eu de la belle presse, et puis cet Octave pour l’album pop/rock, qui est quand même aussi une chouette reconnaissance", explique la chanteuse Audrey à L’Echo. 

Sans déjà dévoiler les morceaux de leur prochain album, le groupe a pu enfin faire découvrir début septembre ‘Let The Kid Go’ devant un vrai public, sans masque. Avec une envie : "retrouver ces vraies émotions d’avant".  Pour le plus grand plaisir des fans, une nouvelle pochette et 5 titres supplémentaires a été ajoutée au premier disque. Ces trois prochains mois, des dates de concert sont déjà planifiées à Bruxelles, notamment ce 9 octobre au Botanique.