Ce mercredi avait lieu le tirage au sort des groupes du Main Event et de la phase de play-in des Championnats du Monde 2021 de League of Legends. Si Fnatic et MAD Lions s’en sortent bien du côté européen, Rogue tombe dans le groupe A, déjà considéré comme la poule de la mort.

Les mâchoires étaient serrées du côté des formations qualifiées pour ces championnats du monde, en ce mercredi après-midi. En effet, à 14 heures avaient lieu les tirages au sort pour déterminer les groupes du Main Event, mais aussi ceux de la phase de play-in. Avec la qualification automatique de Rogue, dûe au retrait des équipes vietnamiennes, l’Europe n’était concernée que par le premier.

Peu d’espoir pour Rogue

La grande déception européenne reste sûrement le tirage catastrophique réservé à Rogue. Alors que les deux premiers slots du groupe A sont sécurisés par DAMWON Kia et FunPlus Phoenix, respectivement champions du monde en 2021 et en 2020, tous les yeux sont rivés sur Team Liquid et Rogue, dernières équipes à pouvoir intégrer le groupe.

Malheureusement pour les européens, ce sont bien Hans Sama et ses collègues qui auront la lourde tâche de défaire ces deux monstres de League of Legends. À la vue du tirage, les joueurs de Team Liquid ont d’ailleurs laissé exploser leur joie. Et au regard ce qui les attendait potentiellement, on peut les comprendre.

Fnatic et MAD Lions en bonne posture

Les espoirs de l’Europe ne sont pas enterrés pour autant, loin s’en faut. Grâce à leur première place en LEC lors du Summer Split, les MAD Lions esquivent la plupart des grosses équipes. Ces derniers se retrouvent dans le groupe D en compagnie de Gen.G, deuxième seed sud-coréen, et Team Liquid, arrivé deuxième au championnat nord-américain. Même si la dernière place du groupe doit toujours être prise par une équipe issue du play-in, et que tout est loin d’être joué, on imagine peu de scénarios où les MAD ne sortiraient pas de la phase de groupes.

Les choses se présentent bien aussi pour les Belges Gabriel “Bwipo” Rau et Yasin “Nisqy” Dincer, engagés sous le maillot Fnatic, malgré la présence de grosses équipes à leur côté. Le PSG Talon vient d’ailleurs de signer sa plus belle saison, terminant la saison régulière invaincu (18-0) et remportant les play-offs par la suite. Il ne faudra pas non plus sous-estimer les Chinois de chez RNG, toujours capables de surprendre.

Une phase de play-in incertaine

Comme on vous le disait, il reste encore une place à distribuer dans chaque groupe. La phase de play-in enverra en effet quatre équipes au Main Event. Au vu des équipes présentes dans cette étape de la compétition, les résultats restent incertains.

À la rédaction, on prend cependant le pari de miser sur une qualification des Hanwha Life Esports et des LNG dans le groupe A. Pour le groupe B, C9 et UOL nous semblent favoris.