Victorieux dans le match au sommet contre Genk en ce milieu de semaine, l’Antwerp est monté à la troisième place. Le nouveau venu Michael Frey a marqué son dixième but de la saison. Mais il y a quand même un mais. Radja Nainggolan n’a toujours pas trouvé son rythme de croisière.
Le contraste entre Frey et Nainggolan, tous les deux nouveaux au club, ne pourrait être plus grand. Si Frey, avec ses dix buts, fait le bonheur du club, reste à savoir quand Nainggolan lâchera enfin les chevaux à Anvers. Contre Genk, il est resté sur le terrain pendant presque tout le match, mais une fois de plus, il n'a pas réussi à convaincre. Contre l'Olympiakos et Seraing plus tôt dans la saison, le milieu de terrain a même été remplacé assez tôt.
 
Adaptation
 
"Radja peut faire beaucoup mieux", affirme Patrick Goots. Pourtant, l'ancien attaquant du Great Old croit en Nainggolan. "Nous devons encore voir le meilleur de lui. Il n'a pas bénéficié d'une préparation complète et son état est encore loin d'être à 100 %. S'entraîner dur et jouer des matches, tel est le message. Tout le monde connaît Radja comme quelqu'un avec une passe brillante, qui contrôle le milieu de terrain et met le feu. Il n'est pas là. Pas encore", conclut Goots.
 
Le manager d'Anvers, Sven Jaecques, reste également calme face à cette situation. "Radja n'a jamais été un footballeur au top des tests de VO2 max. Pour lui, il s'agit plutôt de s'adapter à la façon dont le football est pratiqué dans le championnat belge. Il est très observé et on attend beaucoup plus de lui que de n'importe qui d'autre. Avec son expérience et ses qualités, il devrait être capable de prendre l'équipe en main."
 
L'entraîneur Brian Priske essaie également de garder son calme. "Parfois, il faut un peu de chance, car pour le même prix, Radja marquait contre Seraing et avait deux passes décisives à son actif", a déclaré le Danois. "Bien sûr, tout le monde attend beaucoup plus de Radja, mais il ne faut pas oublier qu'il n'a rien fait pendant deux mois et qu'il doit aussi s'adapter au nouveau système. En Italie, il jouait plutôt comme un dix. Avec nous, il est plutôt un six ou un huit."
 
On peut également évoquer son entente avec Birger Verstraete, encore énorme face au Racing Genk. Nainggolan doit aussi s’adapter à lui, trouver la meilleure façon de jouer avec. Car pour le moment, l’ancien Diable est surtout dans l’ombre de son équipier.
 
Même scénario que pour Defour et Mirallas ?
 
Ce n'est pas une coïncidence si les performances de Nainggolan sont passées au crible. Cet été, le Ninja a été recruté comme transfert de prestige par le président de l'Antwerp, Paul Gheysens. L'ex-Diable rouge a été attiré en Belgique via un contrat intéressant. Si les chiffres divulgués sont corrects, le Belge fait partie des cinq joueurs les mieux payés de notre championnat.
 
Il faut espérer que Nainggolan ne se retrouve pas dans la même situation que d'autres joueurs de haut standing qui ont échoué au Matricule 1. Dans le passé, Anvers a attiré des gars comme Jordan Lukaku, Steven Defour et Kevin Mirallas. Tous des grands noms qui, en fin de compte, n'ont pas apporté de valeur ajoutée au club. Mirallas est toujours à la recherche d'un nouveau club, Defour a raccroché ses crampons. Et Lukaku n'a pas joué une seule seconde avec la Lazio depuis son retour en Italie. Espérons que Nainggolan s'en sortira mieux à Anvers.
 
Suivez Union Saint-Gilloise – Antwerp ce dimanche à 13h30 et la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.