Infos en bref, chiffres parlants, déclarations intéressantes, rumeurs persistantes, statistiques édifiantes, nouvelles des vestiaires, ... retrouvez régulièrement toutes les brèves de la D1B Pro League
 
La poisse pour Vukotic
 
Waasland-Beveren devra se passer d'Aleksander Vukotic, son longiligne défenseur serbe, pour la 4 prochains mois. Victime d(une sévère déchirure aux adducteurs, il ne devra finalement pas être opéré mais devra suivre une longue re-validation. Au Freethiel, les news sont meilleures pour Jacob Buus Jacobsen et Joe Efford. Tous deux remplacés en cours de match face au RWDM, ils devraient être disponibles pour la prochaine rencontre, vendredi, au Lisp. Jenthe Mertens, Louis Verstraete et Nihad Mujakic voient, eux, doucement la fin du tunnel. Ce trio s'entraîne individuellement avant de reprendre bientôt le travail avec le groupe.
 
Comparaison Mouscron/Virton
 
Avec 3 petits buts inscrits en 5 matches, le Royal Excel Mouscron fait jeu égal avec Virton sur le plan des buts marqués. Les deux équipes, qui se sont quittées dos-à-dos au Canonnier samedi (1-1), possèdent conjointement la plus mauvaise attaque de D1B. Mais Virton compte 5 points au classement contre un seul petit point pour Mouscron. une différence qui s'explique par le nombre de buts encaissés.  Avec 12 buts encaissés, les Hurlus affichent les pires statistiques défensives de la série. Virton n'a encaissé que 6 buts soit deux fois moins que l'équipe d'Enzo Scifo. Virton et Anthony Sadin ont déjà signé une clean sheet (au RWDM) alors que l'Excel a déjà encaissé trois fois 3 buts ou plus (face au RWDM, à Waasland et à Deinze). Avec une différence de buts de -9 contre -3 pour Virton, les Hurlus doivent d'abord redresser la barre défensivement...
 
Grosse colère à Deinze qui pose réclamation : "Un match à 11 contre 12"
 
Le KMSK Deinze ne décolère pas après son match au Kuipje, dimanche face à Westerlo (2-2). Dans le viseur des Flandriens, l'arbitre du match, Ken Vermeiren qui, selon Denijs Van de Weghe, le président flandrien, a commis plusieurs erreurs qui ont faussé le résultat du match.
 
En cause : un but de Deinze annulé pour un hors-jeu présumé et l'oubli d'un penalty pour une faute sur Youssef Challouk alors que Westerlo a obtenu un coup de réparation pour une phase similaire impliquant Tuur Dierckx.
 
Van de Weghe ne compte pas en rester là. "Mon CEO Marc Vanmaele a eu une discussion avec l'arbitre après le match. Mais nous allons quand même déposer réclamation  auprès de la commission d'arbitrage, images à l'appui", explique-t-il à Het Laatste Nieuws.