Après une première année compliquée à Dortmund, Thomas Meunier retrouve de sa superbe en ce début de saison. Il tentera de poursuivre sur sa lancée lors du déplacement des siens au Borussia Mönchengladbach, qui a manqué son entrée en matière en Bundesliga.

C’est le Beckham belge”, déclare Jude Bellingham en s’adressant à la caméra et désignant du doigt Thomas Meunier. La scène se déroule après la victoire de Dortmund contre l’Union Berlin (4-2) dimanche dernier, alors que Meunier est en pleine interview d’après-match. Un joli compliment glissé par la pépite du football anglais, qui montre que l’excellent début de saison du Diable Rouge n’est pas passé inaperçu auprès de ses coéquipiers.

Un départ réussi

Il faut dire que l’ancien Brugeois enchaîne les grosses prestations en ce début de saison. En quatre rencontres, le Belge a déjà délivré trois passes décisives. Il a parfaitement servi Erling Haaland sur la pelouse du Bayer Leverkusen (3-4) et contre l’Union Berlin en championnat, et s’est illustré en Ligue des champions avec un assist pour Bellingham au Besiktas (1-2). En trois rencontres, Meunier s’est donc déjà montré plus décisif que sur l’ensemble de la saison dernière.

L’aventure allemande n’avait effectivement pas très bien débuté pour le natif de Sainte-Ode. Plus vraiment en odeur de sainteté à Paris, le Diable Rouge avait rejoint ses compatriotes Axel Witsel et Thorgan Hazard à Dortmund, espérant se refaire une santé dans la Ruhr. Mais tout ne se passe pas comme prévu.

Arrivé pour remplacer Achraf Hakimi, le Belge souffre de la comparaison avec l’international marocain. Malgré la confiance de son coach Lucien Favre, il éprouve des difficultés et est ciblé par les supporters. En décembre, l'entraîneur suisse est limogé à la suite des mauvais résultats de son équipe et la saison de Meunier tourne à la catastrophe. De premier choix, il passe alors à deux, trois puis quatrième choix dans la hiérarchie.

L'Euro comme déclic

Avec les Diables Rouges, Meunier n’est plus non plus indiscutable. C’est pourtant lors de l’Euro, en juin dernier, qu’il va retrouver de la confiance. Alors que Timothy Castagne lui est préféré sur le couloir droit pour entamer le tournoi, le joueur de Leicester City subit lors du premier match un violent choc à la tête qui le prive du reste de la compétition. Meunier saisit alors pleinement sa chance et dispute un bon tournoi, terminant l’Euro avec un but et deux assists au compteur.

Des prestations certainement suivies de très près par Marco Rose, son nouvel entraîneur au BVB. En début de saison, le technicien allemand, qui retrouvera dimanche son ancien club, choisit de faire de Meunier son titulaire au poste d’arrière-droit. Une confiance que le Belge lui rend bien pour le moment, contribuant avec ses assists au très bon début de saison de son équipe, qui pointe à la troisième place. La connexion Meunier-Haaland fera-t-elle encore des étincelles contre l’autre Borussia, décevant seizième?

Le calendrier de la sixième journée de Bundesliga:
 
Vendredi 24 septembreSamedi 25 septembreSuivez le choc des Borussia ce samedi 25 septembre dès 18h30 sur Eleven Sports 1 et la Bundesliga tout au long de la saison sur les chaines d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.