Une suite à 'Agents très spéciaux code U.N.C.L.E.' est-elle possible ?

Les adeptes du film ‘Agents très spéciaux code U.N.C.L.E.’ seront ravis car ce samedi 25 septembre, Tipik propose une rediffusion du film d’espionnage. Six ans après sa sortie, une suite est-elle encore possible ?

Le film ‘Agents très spéciaux code U.N.C.L.E.’ est sorti il y a déjà six ans dans les salles obscures. Adapté de la série télé éponyme de 1964 créée par Sam Rolfe, le film d’espions avait conquis le public. Il raconte l’histoire de l'agent Napoleon Solo, un ancien voleur dont la peine a été de rendre service à la CIA. En pleine guerre froide, ce dernier doit collaborer avec un agent russe du KGB, Illya Kouriakine, pour infiltrer une organisation criminelle qui détient une bombe nucléaire. Leur seule piste : la fille d'un scientifique nazi porté disparu.

Une suite ?

Réalisé par Ritchie Guy, il est vrai que les fans sont toujours en attente d’une potentielle suite… Qui ne vient pas. Pourtant, tout ne semble pas perdu pour les amateurs des agents très spéciaux, puisque l’acteur Armie Hammer, qui interprète Illya Kouriakine, est très partant pour un deuxième volet ! Il avait d’ailleurs déjà évoqué cette idée avec Lionel Wigram, le producteur et scénariste. Ce dernier avait une idée de script pour un deuxième volet qui avait enchanté l’acteur, partant pour poursuivre son rôle d’espion. Cependant, les faibles recettes récoltées par le premier jet semblent freiner les studios, au plus grand regret des adeptes du genre !

Regardez ‘Agents très spéciaux code U.N.C.L.E.’ le samedi 25 septembre à 20h05 sur Tipik ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !


Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top