Mbaye Leye sera certainement contraint d’aligner une nouvelle ligne défensive inédite contre Saint-Trond ce samedi (20h45) à Sclessin. Pas encore utilisé par le coach liégeois cette saison, Noé Dussenne pourrait amener son expérience et de la stabilité dans une arrière-garde encore souvent hésitante.
Alors qu’on l’annonçait de retour dans le onze du Standard, Kostas Laifis, pas suffisamment rétabli de sa blessure au quadriceps, a manqué le choc contre Anderlecht dimanche dernier. L’absence du capitaine liégeois, couplée à celle de Moussa Sissako, suspendu, et de Merveille Bokadi, toujours pas apte, a contraint Mbaye Leye d’aligner une défense expérimentale lors du Clasico.

Mais les choses se sont compliquées dès la 7e minute pour les Rouches avec l’exclusion d'Ameen Al-Dakhil, impérial à Seraing la semaine précédente. C’est donc le tout jeune Nathan Ngoy, 18 ans, qui a été lancé dans le grand bain pour tenir la baraque aux côtés de Nicolas Gavory, latéral dépannant dans l'axe, Leye ayant laissé tomber sa défense à trois vu les absences.

Un joueur d'expérience

Si la défense du Standard ne s’est pas écroulée contre Anderlecht, c’est néanmoins là que le bât blesse depuis plusieurs semaines. Avec 12 buts encaissés en 8 matchs, les Liégeois possèdent la douzième défense de l’élite. Si les naufrages contre l’Antwerp (2-5) et l’Union Saint-Gilloise (4-0) sont surtout collectifs, ils démontrent tout de même une certaine fragilité dans l’arrière-garde liégeoise qui, rappelons-le, est l’une des plus inexpérimentées de Pro League.

Depuis le départ de Zinho Vanheusden et la grave blessure de Merveille Bokadi, les Rouches cherchent désespérément de la stabilité derrière, pour soulager un Arnaud Bodart trop souvent mis à contribution. Pas encore utilisé cette saison, Noé Dussenne possède a priori les qualités pour remplir, en l'absence de Laifis, un rôle de leader ad interim en apportant son expérience (123 matchs en D1A) au sein du onze liégeois.

Pas dans les plans de Leye

Seulement voilà, même lorsque sa défense est décimée, Leye ne semble pas vouloir compter sur le défenseur de 29 ans. “Il ne manque pas du tout, car les joueurs présents font leur job”, a déclaré à son sujet le coach sénégalais après le Clasico. “Il s'entraîne bien avec le groupe, mais nous avons pris une option et je m’y tiens.”

Ayant finalement écopé d'un match avec sursis, Al-Dakhil pourra bel et bien jouer contre Saint-Trond ce samedi. Malgré la potentielle indisponibilité de Laifis, encore incertain, Leye pourrait donc opter à nouveau pour un trois arrière. L’axe central serait alors vraisemblablement composé d'Al-Dakhil, Sissako, de retour lui aussi de suspension, et de Gavory, à condition que ce dernier soit remis de sa petite blessure subie dimanche dernier. Gare en tout cas à un éventuel nouveau pépin, car derrière, seul Ngoy, qui n’a encore disputé que 88 minutes cette saison, sera alors à même de dépanner dans l'axe de la défense.

Suivez l'intégralité du championnat belge, y compris le duel entre le Standard et Saint-Trond ce samedi à 20h45 sur la chaîne Eleven Pro League 1, disponible dans l'Option All Sports de Proximus.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.