Les Russes de Gambit Esports n’auront fait qu’une bouchée de Team Envy dans une finale des Masters de Berlin qui se sera déroulée à sens unique. Sur un 3-0 bien senti, l’équipe s’empare du deuxième titre inter-continenal du circuit VCT et se qualifie donc pour le Valorant Champions.

Les fans d’e-sport Valorant ont été servis ce week-end ! Les Masters de Berlin touchaient à leur fin et se sont donc les demi-finales et la finale qui se sont jouées ce samedi et ce dimanche. Un week-end qui s’est clôturé par la victoire des Gambit Esports, impériaux face à une Team Envy battue 3-0.

Pourtant, après avoir survolé la phase de groupes, la Team Envy avait montré un jeu de haute-volée. L’équipe nord-américaine s’est tout d’abord défait des Sentinels, champions des Masters de Reykjavik, leur infligeant tout bonnement leur deuxième défaite internationale après l’échec des Sentinels face à G2 Esports en phase de groupes. En demi-finale, les Envy n’ont pas bronché face aux 100 Thieves, s’imposant sur les scores de 13-5; 13-8.

Du côté des Gambit Esports, le chemin ne fut pas plus compliqué. Malgré une map donnée aux Vision Strikers en quart-de-finale, l’équipe n’aura pas défailli. C’est face à des G2 Esports très peu convaincants que les Russes auront décroché leur ticket pour la grande finale, notamment après un match sur Icebox où ils n’auront pas concédé une seule manche.

Un premier titre pour la Russie

La grande finale entre Russie et Amérique du Nord s’est ouverte sur Bind, une map maitrisée par les deux formations. Il aura fallu attendre un overtime pour voir les Gambit inscrire le 15ème point et enclencher le tableau des scores.

Alors que les Gambit avaient sélectionnés Bind comme première map, les Envy sélectionnent Haven pour la deuxième manche, un choix qui après-coup, fait totalement sens. En effet, comme l’avait souligné G2 Mixwell sur Twitter, les Gambit Esports ne s’étaient pas entrainés sur la carte, décidant de leur composition juste avant la partie.

Le joueur Russe Chronicle a d’ailleurs demandé à Riot Games de supprimer la carte du pool compétitif durant l’interview post-match. Ce dernier a souligné l’aspect aléatoire la map, dû au trois points de poses possibles. Mais contre toute attente, c’est encore une fois une victoire russe qui attendait le public, avec un score de 13-11.

Il ne reste alors qu’un point à inscrire pour garantir la victoire aux Gambit. Un point que ces derniers inscriront sans forcer, s’imposant 13-9 sur Split.

C’est donc un premier titre international que les Gambit ramènent à leur région, ainsi qu’une qualification automatique pour le Valorant Champions de décembre et un cash-prize 225 000 $ . Avec cette qualification, nous connaissons aussi les noms des deux équipes européennes qualifiées via le classement général. Fnatic et Ascend rejoignent donc les formations qui se disputeront le titre mondial.