Avec seulement deux succès en sept rencontres, La Gantoise n’arrive toujours pas à décoller en ce début de championnat. Une nouvelle défaite à Anderlecht jeudi (20h45) enfoncerait encore davantage les Buffalos, qui démarrent leur saison presque aussi mal que l’année dernière.

L’écrasante victoire contre le rival brugeois (6-1) à la fin du mois d’août semble déjà bien loin. Après une troisième défaite en autant de matchs à l’extérieur le week-end dernier, La Gantoise se trouve dans une situation bien délicate. Depuis le succès retentissant contre le Club de Bruges, le club n’a d’ailleurs plus été à la fête en championnat.

Après une défaite à domicile contre des Carolos réduits à dix pendant une mi-temps, les Buffalos ont de nouveau mordu la poussière à Courtrai. Le bilan actuel de 7 points sur 21 est largement insuffisant pour un club qui entend redorer son blason après une saison 2020-2021 déjà en-deçà des attentes.

Un début de saison raté

Les Gantois semblent pourtant partis sur les mêmes bases, puisqu’ils ne comptent qu’une seule unité de plus que la saison dernière après sept matchs. À l’époque, les dirigeants gantois avaient déjà changé deux fois d’entraîneur. Mais Hein Vanhaezebrouck, revenu en décembre dernier au club qu’il avait mené vers le titre en 2015, dispose incontestablement de davantage de crédit que ses prédécesseurs.

Si le mauvais bilan comptable est médiocre, il n’y a pas encore de raison de paniquer à Gand. La victoire contre Bruges a prouvé de quoi cette équipe était capable et, à plusieurs reprises, cette dernière n’a pas récolté le résultat qu’elle aurait mérité. Contre Courtrai, notamment, le match s’est joué sur des détails. Les Buffalos, dominateurs en seconde période, ont manqué un pénalty et vu leur but égalisateur être refusé pour un hors-jeu de quelques centimètres. Vanhaezebrouck a également réussi à emmener ses troupes dans les poules de la Conference League, ce qui constituait l’une des priorités de la direction.

Un calendrier dantesque

Il n’empêche que les Gantois manquent encore d’efficacité en ce début de saison et qu’il ne faudra pas trop tarder à ajuster ce paramètre, car les matchs vont continuer à s’enchaîner. Les Buffalos ont en effet le calendrier le plus chargé de Pro League, eux qui ont déjà disputé 14 matchs depuis juillet et s'apprêtent à jouer tous les trois jours jusqu’en décembre. Ce facteur pourrait donc encore leur coûter des points en championnat.

Alors que circulent depuis samedi dans la presse des rumeurs de vente du club, que la direction gantoise s'est empressée de démentir, un réveil contre Anderlecht serait bienvenu pour se débarrasser d’une seizième place qui fait tache et espérer rester dans la course au top 4. Cela s'annonce tout sauf aisé, car les Bruxellois respirent la confiance, eux qui sont repartis de Sclessin avec les trois points une semaine après leur plantureux succès contre Malines.

Suivez l'intégralité du championnat belge, y compris le duel entre Anderlecht et La Gantoise de ce jeudi, 20h45, sur la chaîne Eleven Pro League 1, disponible dans l'Option All Sports de Proximus.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.