Après avoir remporté l’édition printanière des European Masters, les Français de la Karmine Corp se sont imposés 3-2 face à Fnatic Rising dans la grande finale de la version d’été de la compétition. L’équipe tricolore devient donc la première d’Europe à remporter deux éditions d’affilée.

C’est une partie de l’histoire de la compétition européenne sur League of Legends que les joueurs de la Karmine Corp ont écrit ce dimanche soir à l’occasion de la grande finale des European Masters pour laquelle ils s’étaient qualifiés.

Un nouveau record

En effet, après avoir marqué la France en remportant le Spring Split de la Ligue Française de League of Legends, puis l’Europe en s’imposant aux European Masters de printemps, la KCorp vient de remporter une seconde fois le tournoi. Une première dans l’histoire du League of Legends européen.

Le match, qui était largement donné à l’avantage de Karmine, ne fut cependant pas si simple que ça pour les doubles champions d’Europe. Après deux premières parties menées d’une main de maître, les Fnatic Rising reprennent les devants et le doute s’installe dans l’esprit des spectateurs. Un reverse sweep attend-il les Français?

Le suspense sera maintenu jusqu’aux dernières minutes de la rencontre. Les Fnatic Rising remportent en effet les troisième et quatrième parties, offrant au public une cinquième game bien désirée. Un ultime affrontement qui voit d’ailleurs les joueurs KCorp retrouver certains de leurs champions de coeur, comme un dernier rappel que ces derniers sont à l’aise en toute circonstances.

On retrouve ainsi Cabochard sur le Lee Sin qui a tant fait parlé de lui, Saken sur son Azir, et le Belge Targamas sur un Tresh ravageur. Malgré un début de partie disputé, les joueurs KCorp se montrent bien plus dominants une fois la 10ème minute passée. Une domination qui ne s’arrêtera plus : les Karmine Corp filent vers leur deuxième titre européen.

En interview, Jakub “Cinkrof” Rokicki, le jungler de la KCorp, n’a pas minimisé le rôle des autres équipes françaises engagées dans le tournoi, à commencer par Misfits Premier : “Je pense sincèrement que les Misfits nous ont vraiment poussé à donner notre meilleur jeu dans le tournoi. Fnatic a très bien joué aujourd’hui et malgré la victoire, il nous reste plein de choses à améliorer si nous voulons progresser.

Il reste maintenant deux semaines aux hommes de Kameto et de Prime afin de se préparer pour la grande finale de la LFL, prévue le 4 octobre à Monaco. Les champions d’Europe y affronteront les Misfits Premier, arrivés premiers en play-offs du segment d’été.