Le groupe Etat islamique en Afghanistan (EI-K) a revendiqué des attaques menées samedi et dimanche contre les talibans dans la ville afghane de Jalalabad, selon son organe de propagande Amaq.
Il a affirmé dans deux communiqués être l'auteur de "trois attentats à la bombe distincts" ayant visé trois "véhicules des talibans" samedi à Jalalabad, puis d'une autre "attaque à la bombe" dimanche contre "un véhicule des talibans" dans cette grande ville de l'est de l'Afghanistan.
Jalalabad est la capitale du Nangarhar, principal foyer du groupe Etat islamique en Afghanistan (EI-K), rival des talibans, qui a notamment revendiqué l'attentat sanglant ayant tué plus de 100 personnes à l'aéroport de Kaboul le 26 août.