Erwin Vanderplancken s'est classé 9e de la manche allemande des World Triathlon Series (WTS), samedi à Hambourg. Après sa 5e place en Coupe du monde dimanche dernier à Karlovy Vary (Tch), c'est le 2e top 10 en une semaine du triathlète du TriGT en compétition internationale. Disputée sur le format sprint (750 m natation, 20 km vélo et 5 km de course à pied), l'épreuve a été dominée par l'Allemagne, tant chez les dames que chez les messieurs.
Côté masculin, la victoire est revenue à Tim Hellwig, en 53:08, au terme d'un sprint à six. Il a fallu recourir à la photo-finish pour départager le triathlète allemand du Français Paul Georgenthum (même temps). Un autre Français Léo Bergère a complété le podium une seconde plus tard. Erwin Vanderplancken a déposé son vélo en même temps que les prétendants à la victoire et a signé avec sa 9e place, en 53:24, son meilleur résultat en WTS. Noah Servais était lui aussi bien positionné après le vélo mais a couru moins vite les 5 km, se classant à la 17e place (53:46). Jonathan Wayaffe est 46e (58:35).
Chez les dames, l'Allemande Laura Lindemann, ancienne championne du monde juniors et espoirs, a décroché son 1er succès en WTS. En 58:17, elle a devancé de 4 secondes la Néo-Zélandaise Nicole Van Der Kaay(58:21) et de 9 secondes l'Américaine Summer Rappaport (58:26). Les deux Belges engagées n'ont pu accrocher le bon wagon après la natation. Jolien Vermeylen s'est classée 36e (1h01:13) et Hanne De Vet 43e (1h02:20).
La Belgique sera également engagée dimanche dans le relais mixte avec quatre des cinq triathlètes présents samedi.