Grâce à Edo Kayembe (19e, 0-1) et à Emmanuel Agbadou (81e, 1-2), Eupen a remporté le match d'ouverture de la 8e journée du championnat de Belgique et se retrouve en tête du classement. Les Pandas comptent 14 points tout comme le Club Bruges (2e). Le Cercle, qui a égalisé par Charles Vanhoutte (35e, 1-1), occupe la 13e position (8 points).
La première grosse occasion a été pour Eupen avec Smail Prevljak, qui a bénéficié de pas mal d'espace dans les seize mètres. L'attaquant bosnien a mis le ballon hors de portée de Thomas Didillon mais sa frappe a heurté le poteau (9e). Les Germanophones ont alors haussé le rythme et Kayembe s'est retrouvé seul au second poteau suite à une déviation de la tête de Prevljak sur un centre d'Andreas Beck (19e, 0-1).
Voyant que Didillon était loin de son but, Jordi Amat a tenté sa chance de loin mais le gardien du Cercle est parvenu à repousser in extremis la tentative de l'Espagnol hors de son but (27e). Dans l'autre camp, Robin Himmelmann a également dû se montrer attentif. S'il a bien anticipé sur un service de Vitinho vers Alex Millan (32e), le gardien allemand n'a pas pu faire grand-chose quand, sur une mauvaise réaction de sa défense, Vanhoutte a enroulé sa frappe (35e, 1-1).
La reprise a été moins chaude malgré une balle perfide sous le mur de Prevljak sur coup franc, que Didillon a arrêtée en deux temps (56e). Le coach eupenois n'a pas attendu plus longtemps pour sortir Beck et Kayembe pour Konan N'Dri et Jerôme Deom (58e). Cela n'a pas empêché le rythme de baisser entre Eupen, qui cherchait les opportunités; et le Cercle, qui a adopté une attitude attentiste. Après plusieurs frappes, soit peu puissantes ou trop centrales, les Pandas ont trouvé la faille par Agbadou, isolé devant le but sur coup franc par Stef Peeters (81e, 1-2).