Tony Martin, 36 ans, s'est remis de sa chute au Tour de France et vise deux médailles lors des Championnats du monde de cyclisme sur route qui s'ouvrent dimanche par le contre-la-montre élites messieurs.
"Si je peux exprimer un souhait, ce serait de gagner une médaille dans le contre-la-montre individuel et l'or dans le relais mixte (contre-la-montre par équipes, ndlr). Ce serait un scénario de rêve. Nous verrons s'il est aussi réaliste", a déclaré le coureur vendredi à l'agence dpa.

Martin détient le record dans l'épreuve du contre-la-montre, avec quatre titres mondiaux (2011, 2012, 2013 et 2016). Il insiste que ses succès passés signifient qu'il ne doit pas "viser la cinquième place" sur le parcours de 43,3 kilomètres entre Knokke-Heist et Bruges dimanche. "Je pense que ce parcours me convient très, très bien. Je suis en bonne forme et si tout se met ensemble, je serais heureux avec une médaille", a-t-il indiqué.

Martin n'avait pas participé aux Mondiaux de l'an passé, délocalisés in extremis à Imola en raison de la pandémie de coronavirus. Cette année, lors de la première étape du Tour de France, Martin a heurté la pancarte tenue par une spectatrice, provoquant une chute spectaculaire qui a impliqué des dizaines de coureurs. Le coureur de Jumbo-Visma avait ensuite abandonné après une nouvelle chute dans la 11e étape. Il estime être à nouveau en forme.

"C'était vraiment une mauvaise chute. Mais je dirais qu'il s'agissait surtout de blessures superficielles. La plupart des blessures ont relativement bien guéri après trois à quatre semaines", a-t-il expliqué.