La Moto et la F1 à la fête pour ce weekend sports moteurs

Moto GP, Superbike mais aussi de la Formule 1, il y aura de quoi satisfaire les amateurs de sports automobiles cette semaine à la télévision.

Le Motocross des Nations en Italie

Le cyclisme a ses championnats du monde, le motocross a son Motocross des nations, qui se dispute par équipes nationales. Après une édition annulée à cause des restrictions sanitaire, c’est à Mantoue, en Lombardie, que se donne rendez-vous le gratin mondial de la discipline. Enfin, pas vraiment. Les Américains, détenteurs du record de victoires (22) devant le Royaume-Uni (18) et la Belgique (15), ont renoncé à faire le déplacement en raison des restrictions de voyage et les problèmes logistiques liés à la crise sanitaire du coronavirus. Ce forfait n'est pas le seul puisque la Nouvelle-Zélande et l'Australie ont aussi renoncé. De plus, de nombreux pilotes européens ont en effet décidé de ne pas disputer ce rendez-vous situé cette année en pleine saison, entre les Grands Prix de Riola Sardo (19 septembre) et Teutschenthal (3 octobre), au lieu de clôturer celle-ci comme de coutume. Cyril Genot, Brent Van Doninck et Liam Everts représenteront la Belgique. 

Le Motocross des Nations sera à suivre les 24, 25 et 26 septembre sur Eurosport 2 NL.

 

La F1 de retour en Russie

Après une manche folle à Monza avec la victoire inattendue de Ricciardo et l’accrochage spectaculaire entre Hamilton et Verstappen, la F1 a béneficié d’une semaine de repos et revient ce weekend en Russie. C’est à Sotchi que les paddocks ont pris place pour la 15e manche du championnat du monde. Et tout reste à faire aux classements des pilotes et constructeurs alors qu’il ne restera que six courses après ce rendez-vous russe, 5 points séparent Verstappen et Hamilton, 18 Mercedes et Red Bull. La tension est à son maximum entre les deux pilotes et les écuries. Le spectacle sera surement au rendez-vous, une fois de plus. 

Le GP de Russie de Formule 1 sera à suivre sur Tipik le dimanche 26 septembre dès 13h55.

Auto-Moto

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top