Les matchs de légende: l’AC Milan humilie l’Inter lors d’un derby d’anthologie

Le derby entre l’AC Milan et l’Inter est toujours l’un des duels les plus attendus en Serie A. Le 11 mai 2001, les Rossoneri infligeaient à leur ennemis héréditaires leur plus lourde défaite dans l'histoire du derby de la Madonnina.

San Siro – ou le Giuseppe Meazza, c’est selon – aura été le théâtre de derbies milanais spectaculaires tout au long de sa longue histoire, mais celui de mai 2001 restera assurément l’un des plus mémorables.

Alors qu’il ne reste que cinq matchs de championnat à jouer cette saison-là, l’AC Milan et l’Inter sont en lutte pour une place européenne. Les deux clubs n’ont jamais semblé en mesure de jouer le titre, et les Nerazzurri ont même passé une bonne partie de la saison dans le ventre mou du classement.

L'Inter aux abois

A l’heure de s’affronter pour le compte de la 30e journée, les deux équipes possèdent rigoureusement le même nombre de points au classement. L’AS Rome, leader depuis la 3e journée, est depuis longtemps hors d’atteinte avec ses 20 points d’avance. Sur la pelouse, pourtant, la rencontre sera tout sauf équilibrée.

Les Rossoneri vont en effet rapidement prendre le contrôle de la partie puisqu’après deux minutes à peine, Gianni Comandini reprend victorieusement un centre de Serginho. Quinze minutes plus tard, on prend les mêmes et on recommence: à nouveau bien servi par Serginho, Comandini double la mise pour l’AC. Le début d’une soirée cauchemardesque pour les hommes de Marco Tardelli.

Doublé de Shevchenko

Les choses ne s'améliorent pas après le repos. D’un coup franc direct, Federico Giunti permet au Milan de mener 0-3. Et le festival continue. En l’espace de dix minutes, Andriy Shevchenko inscrit ses 22e et 23e buts de la saison. Déjà auteur de trois passes décisives, Serginho scelle le score à 0-6 à la 81e minute.

L’humiliation est totale pour l’Inter qui, à aucun moment, n’aura eu voix au chapitre dans ce derby. Maigre lot de consolation au regard de l’affront subi quelques semaines plus tôt, les Nerazzurri termineront cinquièmes du championnat, juste devant le Milan. Si l’eau a coulé sous les ponts depuis vingt ans et que l’Inter prendra le dessus sur son ennemi de toujours dans la décennie qui suivra, cette défaite écrasante reste une plaie ouverte dans le cœur de nombreux supporters Nerazzurri.

Fan de notre série? Revivre le duel à sept buts entre Manchester United et le Real Madrid en Ligue des champions.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top