Les célébrations mythiques : Paulo Dybala enfile le masque

Certains footballeurs se montrent très originaux quand ils marquent. Parfois, ils font la même célébration à chaque but, créant ainsi leur propre signature. C’est le cas de Paulo Dybala, avec son masque.

Le pouce et l’index qui forment un angle de 90 degrés et placés juste sous le nez. Pas de doute, Paulo Dybala vient de marquer. Avec ce geste, l’attaquant de la Juventus est reconnaissable entre 1.000. Un masque qui est devenu sa signature et qu’il enfile à chaque fois qu’il fait trembler les filets. L’Argentin a ainsi déjà pu le montrer près d’une centaine de fois.
 
C’est en 2016 que l’Argentin a créé cette célébration et, depuis, il ne cesse de la répéter à chaque nouveau but avec son club, la Juventus de Turin. Ce geste est tellement devenu sa marque de fabrique que lorsque des enfants lui demandent une photo, ils aiment que l’attaquant fasse son geste. Ce qui n’est pas pour déplaire aux Turinois.

Inspiré par Gladiator

Dybala n’a pas toujours célébré ses buts de cette manière. Quand il évoluait à Palerme, entre 2012 et 2015, l’attaquant n’avait pas encore son masque. Lorsqu’il marquait, sa joie était à chaque fois différente et démasquée. Même au début de son aventure à la Juventus, Dybala n’avait rien de spécial à proposer comme aujourd’hui.
 
C’est un événement plutôt triste qui l’a inspiré, comme il le racontait dans une interview au média Otro : «?L'histoire commence assez mal. (Rires.) Nous avons joué un match de Supercoppa à Doha, contre Milan (en 2016, N.D.L.R.), que nous avons perdu aux penaltys. Et j'avais tiré le dernier penalty. Après ça, j'ai eu cinq jours de vacances, les pires vacances de ma vie à ce jour, je pense. J'ai parlé à ma famille, mes amis, et je leur ai dit que j'avais besoin de changement, car la nouvelle saison approchait, et que si je voulais remporter des titres, il fallait que je change quelque chose en moi. Je suis un grand fan du film "Gladiator", et des histoires de gladiateurs en général. Je me suis souvenu qu'avant chaque combat, les gladiateurs enfilaient un masque, alors je me suis dit que moi aussi, je devais mettre mon masque pour aller au combat. C'est devenu un symbole. »

Un vrai masque

Sa célébration a tellement été remarquée qu’un artiste chinois, Zhijun Wang, a même réalisé un véritable masque de gladiateur pour le footballeur. Créé avec des éléments de ses chaussures Adidas, le masque reprend le design du masque de gladiateur de Russel Crowe dans Gladiator.
 
Ce masque ne peut toutefois pas être porté en match car la FIFA interdit aux joueurs d’enfiler un masque lorsqu’ils marquent un goal, pour ne pas provoquer l’adversaire. Et puis, de toute manière, on voit difficilement comment Dybala pourrait le cacher discrètement pour le sortir au moment où il fait trembler les filets.

Porter l’attaque de la Juventus

Les supporters de la Vieille Dame espère en tout cas voir Paulo Dybala enfiler régulièrement son masque cette saison. Depuis le départ de Cristiano Ronaldo, c’est lui qui a la responsabilité première d’alimenter le compteur but de l’équipe transalpine.
 
Cette saison, l’attaquant de la Juventus a déjà marqué à 2 reprises en 3 matchs. Des bons débuts qui contrastent avec ceux de son équipe. Mais Dybala est en forme et qu’il enfile régulièrement son masque, la Juve devrait vivre une belle saison.
 
Fan de notre série ? Revivez le moment où Diego Forlan a fait changer les règles du football après une célébration folle.
 

Serie A

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top